LE MONDE ET NOUS

 

Dieu dit dans Is 52(11) : « Partez, partez, sortez de là ; l’impur, n’y touchez pas ; sortez du milieu de Babylone, purifiez-vous, vous qui portez les objets du culte du Seigneur.»

Nous vivons dans le monde, mais nous ne sommes pas du monde. De par notre façon de vivre, de parler, d’agir… nous devons nous distinguer du monde. Le Seigneur nous appelle à :

 

–  ramener vers lui tous ceux qui sont dans les ténèbres, en perdition,  par cette lumière que Dieu a mise en nous. Allons vers eux, engageons le dialogue, n’ayons pas peur de témoigner du Christ, notre Sauveur, afin que les gens passent de la mort à la vie.

–  pratiquer des actes de charité. Notre Seigneur nous a choisis, mis à part pour porter du fruit. Que le Nom de Jésus (Dieu sauve) soit mieux connu.

–  faire grandir son Royaume.

 

Renonçons donc aux choses de ce monde et regardons aux choses d’en haut. Gardons toujours les yeux fixés sur Jésus qui peut tout pour nous.

 

Par ton Esprit, le Christ est en nous, laissons-nous conduire par lui !

Avec l’apôtre Paul, affirmons « et ce n’est plus moi qui vis, mais le Christ qui vit en moi.» Ga 2(20).

Amen, Alléluia !

Le berger, Ernest Marcelin

Print Friendly, PDF & Email