L’évangile nous enseigne :

Jésus est la porte.

Pour beaucoup, il est porte de
secours, porte de sortie !

C’est vrai, Jésus nous sort de notre misère, de notre péché. Il nous sort de la boue
où nous enfonçons, de nos larmes, de notre désespoir, de notre défaite. Oui, Jésus
sauve, délivre, guérit !
Si Jésus veut bien être pour nous porte de secours, il veut d’abord et surtout être
la porte d’entrée. C’est important de sortir, de s’en sortir. C’est plus important encore
d’entrer.

Les israélites sont sortis d’Egypte mais bien peu sont entrés en Canaan.
Quelques-uns ont même supplié Moïse :

Ne nous fais pas passer le Jourdain  !

Il faut toute la puissance de Dieu pour sortir du pays de l’esclavage.
Il la faut aussi pour entrer dans le pays de la promesse.
Nombreux sont ceux qui veulent bien sortir. Ceux qui acceptent d’entrer sont en plus petit nombre. Nous sommes invités à entrer. Nous avons une libre entrée dans le sanctuaire. Ce lieu très saint était autrefois interdit. Il est aujourd’hui largement ouvert à tous à cause du Sang de Jésus. Alors ne restons pas dehors. Ne nous contentons pas d’une mini-bénédiction.

«  Approchons nous donc avec assurance du trône de la grâce, afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins. » Hb 4(16)

Entrons pour une pleine communion avec le Seigneur.
Entrons pour le voir dans sa gloire et nous consacrer à Lui.
Entrons pour mieux le connaître.
Approchons nous avec un cœur sincère, dans la plénitude de la foi.
Rentrons pour que jamais plus nous ne retournions en arrière.
Entrons pour rester.
Là, nous recevrons pardon et réconfort pour que plus jamais le passé ne nous trouble. Là aussi, nous recevrons sagesse, force puissance pour être ses témoins, des témoins fidèles

«  Moi, je suis la porte. Si quelqu’un entre par moi, il sera sauvé ; il entrera et sortira, et trouvera un pâturage. » Jn 10(9)

Alors entrez !

Print Friendly, PDF & Email