comment communier

Voila ce que déclarait le pape Benoit XVI au sujet de la communion dans son livre interview « lumière du monde »  «  je voulais émettre un signal clair à l’attention de ceux qui pensent que pour recevoir la communion, il suffit d’être là et de suivre le mouvement. Il faut que ce soit bien compris : ce qui se passe ici n’a rien d’ordinaire ! Prenez garde ! Ce n’est pas un quelconque rituel social auquel nous pourrions, à notre gré, participer ou ne pas participer. »

Communier, c’est reconnaître que Jésus est présent au milieu de nous par la messe ; qu’il se donne à nous en nourriture pour que nous vivions de sa vie.

En recevant l’hostie dans notre main, nous savons et nous croyons que c’est Jésus qui se donne à nous pour nous faire grandir dans son amour.

C’est le pain de la route. Lorsque le prêtre présente l’hostie, on répond : « Amen », un mot hébreu qui veut dire : « Je crois », je crois que Jésus est présent et qu’il m’appelle à le suivre ; je veux et je m’engage à être son ami et à écouter ses commandements. Ce geste n’est pas un geste banal. On le fait avec respect, en laissant toute la place dans notre cœur pour Jésus.

Saint Cyrille de Jérusalem au 4ème siècle a une formule pour expliquer le geste de la communion :

« Lorsque tu t’avances, ne t’approche pas les mains grandes ouvertes, ni les doigts écartés, mais avec la main gauche, fait un trône pour la droite qui va recevoir le
Roi. Reçois le Corps du Christ dans le creux de ta main et réponds : Amen
. »

 

Chriseval

Print Friendly, PDF & Email