Ecouter le coeur du pére

Partie I

 

Il est très important de faire attention aux informations que nous recevons. Eve et Adam ont chuté parce qu’ils ont reçu des informations qui étaient fausses et parce qu’ils ont cru ces mauvaises informations.

Tout ce que l’on écoute n’est pas bon à écouter, de même que tout ce que l’on entend n’est pas bon à entendre.

 

Donc, il faut savoir faire le tri, c’est ce que Jésus exprime cela en disant :

Jean 8,32 : vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira.

La vérité nous donne la capacité de reconnaître un mensonge.

Par exemple – et votre Berger vous l’a dit tout à l’heure – tu dois savoir que la maladie ne vient pas de Dieu. Dieu veut que nous soyons tous en bonne santé. Mais, attention, si toi tu crois que la maladie vient de Dieu, ne prends surtout pas de médicament, parce que si tu prends un médicament (selon ton raisonnement qui est faux) tu irais contre la volonté de Dieu. Vous comprenez cela ?

Soyez certains, croyez que la maladie ne vient pas de Dieu ! Ceux qui pensent que la maladie vient de Dieu ont une mauvaise image de Dieu, une mauvaise conception de Dieu.

 

La Bible nous dit comment est Dieu. Dieu est ton Père, Dieu est notre Père !

C’est quoi un père ? C’est ce que nous allons voir en écoutant la Parole de Dieu.

 

DIEU EST TON PERE

 

  • Pour connaître le Père, nous devons fixer nos yeux sur Jésus !

 

Jean 14,6 :  Jésus lui dit :

 Je suis le chemin et la vérité et la vie. Personne ne va au Père si ce n’est par moi.

Le but pour lequel Jésus est venu, c’est pour nous ramener vers le Père.

Et si tu connais le Père tu pourras dire comme Philippe en

Jean 14,8 : Seigneur, montre-nous le Père et cela nous suffit.

Philippe a compris, il a eu la révélation que connaître le Père, que connaître le cœur du Père nous suffit.  Mais, il lui manque encore une révélation, c’est de savoir qui est le Père, c’est pourquoi Jésus lui dit :

Celui qui m’a vu a vu le Père.

 

  • Jésus ne change pas

 

Jésus a-t-il donné ne serait-ce qu’une seule fois une maladie ? Non ! Jésus est venu pour détruire les œuvres du diable, et la maladie est une œuvre du diable. La Bonne nouvelle pour toi cet après-midi est que le Jésus que je prêche, est ici, est parmi nous, pour faire les mêmes œuvres parce qu’il n’a pas changé.

Hébreux13,8 :  Jésus Christ est le même, hier et aujourd’hui ; il le sera pour l’éternité.

Jésus ne change pas ! Jésus est encore là pour détruire les œuvres du diable ! Jésus est encore là pour que tu puisses connaître le Père, car si tu ne connais pas le Père, tu n’as pas de repère. Et c’est le Père qui nous donne des repères.

 

Le problème numéro un que je rencontre dans mon ministère, c’est des gens qui ont une mauvaise relation avec leur père. La relation que nous avons eue avec notre père biologique peut dégrader la conception et la relation que nous avons avec Dieu le Père.

 

  • Dieu a créé la famille pour révéler le cœur du Père

 

Le diable veut détruire la famille, ce fondement de la société. Le père et la mère donnent un équilibre à l’enfant pour grandir. S’il lui manque l’amour du père ou de la mère, il y a un manque et un vide chez l’enfant, qu’il essaiera de combler par la drogue, la sexualité débridée, le besoin d’être connu, d’être vu….Ce vide qui existe finalement en chaque personne, seul Dieu peut le remplir. Seule la révélation qui vient du cœur du Père peut remplir ce vide en nous.

Certains pensent qu’ils ne méritent pas cette révélation de l’amour du Père. Tu as raison ! Tu ne la mérites pas ! L’amour de Dieu, c’est la grâce de Dieu !    Dieu nous aime, et personne ne le mérite !

 

DIEU T’AIME

 

  • Dieu nous aime pour ce que l’on est. 

Je prends un exemple. Quand un enfant rentre à la maison avec des bonnes notes, son père lui dit ‘Je t’aime’. L’enfant va penser que son père l’aime parce qu’il a de bonnes notes. Mais il va aussi déduire que quand il a de mauvaises notes son père ne l’aime pas ! La Bonne Nouvelle, c’est que Dieu notre Père, ne nous aime pas pour ce que l’on fait, mais pour ce que l’on est ! Dieu nous aime même lorsque nous péchons. Attention ! Cela ne veut pas dire que Dieu est d’accord avec le péché, mais il nous aime quand même lorsque nous péchons.

 

  • Fonder sa vie et s’enraciner dans l’amour de Dieu

Je rencontre beaucoup de gens qui ont des peurs et des craintes. Le moyen de les chasser est écrit dans la Parole de Dieu.

1 Jean 4,18 : Il n’y a pas de crainte dans l’amour, mais l’amour parfait bannit la crainte, car la crainte implique un châtiment, et celui qui craint n’est point parfait dans l’amour.

Quand on aime, on n’a pas peur ; l’amour parfait chasse la peur. Quand tu sais que tu es aimé, accepté de Dieu, tu peux vivre sans peur, sans crainte. Les mauvaises nouvelles de la presse… ne vont pas vous déranger car votre sécurité n’est pas dans les choses matérielles, mais elle est en Dieu, et Dieu est plus grand que les choses de ce monde. L’amour parfait chasse la crainte, mais l’inverse est vrai aussi. LA PEUR CHASSE L’AMOUR ! La peur attend quelque chose de négatif, alors que la foi biblique s’attend à ce que la vie soit positive, riche et abondante.

Et nous, nous devons nous attendre à quelque chose de positif car il est dit en

Jérémie 29,11: … je connais les projets que j’ai formés sur vous, dit l’Eternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l’espérance.

Dis à ton voisin ‘cette Parole est pour toi’ !

 

La difficulté que nous rencontrons dans notre vie, c’est que lorsque nous étions dans le monde – pas chrétien –  que nous n’avions pas cette relation avec Dieu ; c’est Satan qui était notre père.

Jean 8,44 :  Votre père, c’est le diable, et vous avez la volonté de réaliser les désirs de votre père. Dès le commencement il s’est attaché à faire mourir l’homme ; il ne s’est pas tenu dans la vérité parce qu’il n’y a pas en lui de vérité. Lorsqu’il profère le mensonge, il puise dans son propre bien parce qu’il est menteur et père du mensonge.

 

  • L’amour de Dieu guérit nos blessures

Cette révélation va nous guérir de toutes les blessures, nous libérer de cet esprit d’orphelin, qui se sent toujours abandonné, livré à lui-même, triste, qui se sent obligé de tout réussir par lui-même, de façon à être accepté des autres.

Le problème, c’est quand nous n’avons pas eu ou manqué de l’amour du père. Même si nos pères ont donné le meilleur de ce qu’ils peuvent donner, ils ont fait des erreurs puisqu’ils sont imparfaits. Jésus veut nous amener au Père qui Lui est parfait, et nous donne un amour inconditionnel.

Quand nous n’avons pas de père nous sommes orphelins et alors on a besoin d’être reconnu.  C’est pourquoi, il est tellement important de rencontrer le Père et son cœur. Ça va nous guérir du rejet, et des choses négatives que nous avons vécues.

Le Père veut que nous le connaissions mieux et que nous vivions une relation personnelle avec Lui. Le Père veut que tu connaisses son cœur d’amour, de compassion, de bonté pour toi.

 

 

  • L’amour de Dieu donne la sécurité car l’amour bannit la crainte

Satan ne peut reproduire que ce qu’il est : père du mensonge et accusateur. Il a menti à Eve en lui communiquant une pensée d’orphelin, lui qui a été le premier orphelin. Il lui dit.’ Fais ce que tu veux, tu n’as pas besoin d’obéir, puisque Dieu ne veut pas te donner le meilleur.’ Il a donné une fausse information à Eve, Eve a cru cette fausse information, et c’est par là que le péché est venu.

Satan nous ment en nous disant que nous ne sommes pas en sécurité. C’est à cause du péché que l’insécurité, la honte est née dans le cœur d’Adam et Eve.

Le résultat c’est qu’Adam n’a pas pris ses responsabilités de chef de famille. Le chef du foyer au contraire, c’est celui qui sert sa femme, qui la protège, qui prie pour elle, qui prie avec elle. Alors là ta prière sera puissante.

Matthieu 18,19 : Je vous dis encore que, si deux d’entre vous s’accordent sur la terre pour demander une chose quelconque, elle leur sera accordée par mon Père qui est dans les cieux.

Mais, l’ennemi ne veut pas que tu pries avec ta femme, or, la prière en famille a une très grande puissance. Ne le laisse pas faire.

 

Et toi, quelle idée as-tu de ton Père ?

 

Dans la chute, non seulement Adam n’a pas pris ses responsabilités, mais il a commencé à accuser les autres et quand on a cette mentalité on ne peut pas vivre dans la maison du Père.

Dans la Maison du Père nous recevons notre identité véritable, celle d’enfants de Dieu. Nous sommes aimés désirés, choyés, respectés nous avons du prix aux yeux de Dieu. Car nous sommes en Christ ses enfants bien-aimés et les cohéritiers du Royaume.

 

L’image que nous avons du père va définir toute notre vie. Cette image va aussi influencer notre manière de vivre. C’est vital de connaître le Père. Un orphelin ne croit pas à l’amour du père.

Il y a beaucoup d’orphelins dans cette salle qui ont besoin de rencontrer le Père, de rencontrer l’amour du Père. Beaucoup d’entre vous n’ont jamais entendu leur père leur dire ‘je suis fier de toi’. Il y en a beaucoup que leur père n’a jamais pris dans ses bras.

Le Père te dit : Je suis fier de toi, tu es mon fils, ma fille bien aimée.

 

Vous n’êtes pas orphelins, vous avez le Père. Jésus veut nous amener au Père qui nous aime d’une façon inconditionnelle, il veut détruire notre esprit orphelin.

Le Père veut que nous le connaissions mieux et que nous vivions une relation personnelle avec Lui.

Si nous ne le connaissons pas, il y aura plusieurs conséquences. Par exemple un orphelin, n’aura pas la foi, il ne croira pas que quelqu’un pourvoira à ses besoins, mais lisez la Bonne Nouvelle, dans

Jean 14,18 : Je ne vous laisserai pas orphelins. Je viendrai vers vous.

Le Père est en nous, Jésus Christ est en nous, l’Esprit est en nous.

Nous ne sommes pas seul, nous ne sommes pas des orphelins !

 

Comment se forme un esprit d’orphelin dans nos vies ?

 

Première manière par laquelle se forme un esprit d’orphelin dans nos vies, c’est qu’en tant que petit enfant, nous regardons aux manques de nos parents ; nous sommes conscients qu’ils ne meublent pas tous nos manques. Eux-mêmes sont blessés et les gens blessés blessent. Nos parents ne sont pas parfaits même s’ils font de leur mieux, et cela va créer des blessures en nous.

 

Deuxième manière, c’est que nous héritons des manques et des déceptions de nos parents. Si nous vivons ou avons vécu une situation de manque nous perdons notre confiance primaire qui nous conduira à ne plus faire confiance à personne et nous construisons des murs de protection, pour ne plus être blessés.  Cela créera des relations superficielles ; nous portons des masques derrière lesquels on va se cacher.

Pour qu’une relation fonctionne, 2 bases sont nécessaires : la confiance et le respect.

Si nous voulons avoir de bonnes relations entre nous, il ne faut pas interrompre la relation lorsque des difficultés apparaissent. Faire comme çà, c’est vouloir contrôler les personnes et les situations autour de nous. Pas de colère, pas d’intimidation. Dieu ne contrôle pas et Dieu ne manipule pas. On continue d’aimer l’autre.

Tes relations sont superficielles avec les autres. Tu portes un masque parce que tu n’as pas compris que tu es aimé tel que tu es, et tu ne t’acceptes pas toi-même, comme Dieu t’a créé, alors que tout ce que Dieu a fait, c’est très bon !

Tu peux t’accepter comme tu es, puisque c’est Dieu qui t’a créé ! Dieu n’a pas fait d’erreur. Amen !

Pour certains, c’est très difficile à croire car on leur a toujours dit ‘ tu n’es pas intelligent, tu réussis rien, tu es laid’. Cela a un impact d’autant plus important quand c’est dit par une personne d’autorité comme un père. C’est une semence négative et l’enfant va le croire jusque dans l’âge adulte. La personne va se dire, ‘je ne suis pas capable, je ne suis pas beau’, et elle sera remplie de peur, de manque de confiance, même si elle a un potentiel énorme. Ce potentiel a été bloqué à cause de la peur.

 

Tu as un potentiel énorme dans ta vie. Ne permets pas aux paroles mensongères de limiter ton potentiel ! La Bible dit que tu es une créature merveilleuse.

Lorsque je sais que je suis aimé par Dieu tel que je suis, c’est fabuleux. Je suis donc moi-même, je m’accepte tel que je suis. Car Dieu m’a créée et lorsqu’il me voit il dit que je suis une merveille.

Car Dieu est amour ; il t’aime gratuitement. Tu peux dire comme David dans le

& Psaume 139,14 : «Je te loue de ce que je suis une créature si merveilleuse.»

Maintenant c’est à toi d’ouvrir ton cœur et d’être en accord avec Dieu, de penser comme Dieu veut que tu penses et de dire ‘Je te remercie Seigneur de ce que je suis une créature merveilleuse. Amen ! Je suis une créature merveilleuse.

 

Troisième manière, par laquelle se forme un esprit d’orphelin, c’est par les forteresses qui se créent dans nos pensées. Une forteresse c’est un mensonge que nous croyons, qui nous dit que personne n’est là pour s’occuper de moi et donc il faut que je m’occupe tout seul comme un orphelin. Cà va créer quoi ? De la rébellion ! L’orphelin sera rebelle envers les autorités.

 

L’orphelin se bat pour tout, car il n’a pas appris à recevoir.

Pourtant, il est inutile de te battre pour devenir ce que tu es déjà. Tu es déjà un succès pour Dieu, parce que Dieu t’a créé et tu es une créature merveilleuse. Le succès c’est la paix intérieure, c’est Christ qui vit en nous, c’est Christ qui vit au travers de nous ; c’est çà le vrai succès.

 

Par contre si on vit ainsi avec cet esprit d’orphelin, on va chercher à combler le vide, et la chair prend le dessus : drogue, nourriture, alcool, possession matérielle, pornographie, être vu, reconnu, recherche de pouvoir, de contrôle….Si on vit ainsi, on ne vivra pas comme Dieu veut qu’on vive, mais on sera toujours conduit, non pas par l’Esprit, mais par l’opinion des gens. Est-ce qu’ils vont m’aimer, m’accepter ? C’est bâtir sur un fondement qui est du sable. Nous devons plutôt bâtir sur du solide, et nous laisser guider par l’Esprit de Dieu.

Bâtissons notre vie sur le roc : le Christ. Si notre vie est bâtie sur Christ, sur sa Parole, sur l’acceptation et la relation avec le Père, l’ennemi viendra comme un fleuve, mais il partira par 7 chemins et toute arme forgée contre nous sera sans effet, parce que nous savons qui nous sommes en Christ, et nous savons que Dieu est notre Père, et nous savons que Dieu est pour nous !

Romains 8,37 :  Mais en tout cela, nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés

Avec Dieu, nous sommes plus que vainqueur en Christ.

Sache que tu n’es pas un vainqueur, tu es un plus que vainqueur !

 

Partie II

 

En tant que chrétien nous devons être semblables à Dieu 

 

Comme Dieu est amour, cela implique pour nous, plusieurs choses :

 

1-     Nous devons aimer avec l’amour agape.

L’amour agape est un amour de décision. Choisis d’aimer ta femme, ton mari !

Aimer ce n’est pas ressentir une émotion, c’est une décision. Prends la décision d’aimer non pas comme tu voudrais qu’il soit, mais comme il est !

La Bible dit qu’il y a des prières qui ne sont pas exaucées car il n’y a pas la paix dans le couple… !

Celui qui ne prend pas soin de sa famille est pire qu’un inconverti. La famille est très importante il faut en prendre soin car la famille est le reflet de ce qui se passe au ciel. Ce qui est très important c’est l’atmosphère qui règne dans la famille et celui qui est responsable de l’atmosphère, c’est le père.

Mais, si nous même on n’a pas eu de père, on n’a pas de repère et on a besoin d’être guéri. On a besoin d’être restauré par le Père, on a besoin d’être touché par le Père.

 

2-     Nous devons cultiver notre relation avec Dieu.

Nous devons connaître le Père ; ce n’est pas une connaissance intellectuelle, c’est une connaissance par expérience. Les pères connaissent Dieu car ils vivent avec lui, ils prennent du temps avec Lui, pour lui parler, l’écouter, le prier, partager tout avec Lui, tout lui confier. Vivre la journée avec Lui, être dans sa présence, et alors ils reflètent le Père. C’est pareil pour les femmes.

Dieu veut nous guérir de l’esprit d’orphelin.

 

3-     Nous devons faire la volonté de Dieu

Si notre confiance primaire est absente, on aura peur de se soumettre et de recevoir des autres, l’amour, la consolation, et on pense ‘ je le ferai par moi-même’. Nous refusons de nous soumettre à la Parole et à la volonté de Dieu, par crainte d’être manipulé. Nous ne faisons plus confiance à Dieu. Quand nous avons une mauvaise image de nous, nous développons un esprit orphelin.

Ne permets pas à ton passé d’empoisonner ton présent.

 

4-     Nous devons nous concentrer exclusivement sur ce que Dieu pense de nous.

Nous ne devons pas nous concentrer sur ce que les gens disent de nous. Ce qui définit notre vie c’est ce que le Père dit de nous ; c’est lui qui nous donne les bons repères. C’est lui le Père de la vérité, c’est Lui qui nous donne la vérité et la vérité nous rendra libres. Ne vous définissez pas selon vos mauvaises expériences passées, mais selon ce que votre Père dit de vous.

 

5-     Nous devons nous décharger sur Dieu de tous nos soucis.

Si nous sommes blessés, si cette confiance primaire manque, nous allons fermer notre cœur vis-à-vis des autres ; on contrôlera tout et on n’arrivera pas à faire confiance à Dieu et de ce fait on se fera plein de soucis. Cà se voit au travers des maladies des gens, dont beaucoup sont psychosomatiques, liées à nos pensées, alors que Jean dit :

3 Jean 1,2 : Cher ami, je souhaite que tu te portes bien à tous égards, et que ta santé soit bonne ; qu’il en aille comme pour ton âme qui, elle, se porte bien.

La prospérité, la bonne santé sont liées à l’état de notre âme, et notre âme c’est nos émotions, nos pensées, notre volonté. Donc, si on pense négativement, en termes de soucis, çà va nous voler la joie, et on n’aura pas de force.

Au contraire, quand j’ai la joie du Seigneur, elle est ma force.

Proverbes 17,22 :  Un cœur joyeux est un bon remède, Mais un esprit abattu dessèche les os.

L’ennemi vient et te dit ‘çà va pas marcher, tu ne vas pas pouvoir payer tes factures…’.  Celui qui te dit çà, c’est Satan,  c’est le père du mensonge, mais quand on connait le Père, on dit, ‘mais non, attends, mon Père va pourvoir à tous mes besoins, c’est mon berger, je ne manquerais de rien ‘

Philippiens 4,19 : Et mon Dieu comblera tous vos besoins, suivant sa richesse, magnifiquement, en Jésus Christ.

Mais si on ne connait pas le Père, si on n’a pas une vraie relation avec Lui, on aura du mal à lui faire confiance et à nous décharger sur Lui de tous nos soucis.

Être humble, c’est se décharger sur Dieu de tous nos soucis et lui faire confiance. Être orgueilleux, c’est croire qu’on va y arriver par nos propres forces et moyens. En réalité, çà démontre tout simplement notre orgueil, alors que Dieu nous dit

Jean 15:5 : « sans moi, vous ne pouvez rien faire

 

6-     Nous devons penser grand.

Nous devons penser grand car notre Dieu est Tout Puissant. Il peut tout. Dieu est le Dieu de l’abondance.

Dieu est plus intéressé à notre succès que nous ne le sommes personnellement.

Parfois on pense tellement petit, alors que Dieu veut que l’on pense en grand.

Marc 9,23 : «Tout est possible à celui qui croit.

Arrête de penser petit ; tout est possible à celui qui croit, car Dieu est avec toi.

Nous avons un grand Dieu et «si Dieu est pour nous, qui sera contre nous?»

Si Dieu est avec nous… personne ne peut être contre nous !

Et, pour finir, n’oublie jamais qu’un homme avec Dieu est toujours en majorité.

Gloire à Dieu !

 

Thierry Kopp

02.03.13

Print Friendly, PDF & Email