Pâques…  c’est quoi ?

 

La fête de Pâques chrétienne célèbre le passage du Christ Jésus de la mort à la vie (sa Résurrection, le troisième jour après sa mort sur la Croix) et la promesse que ceux qui ont été baptisés, ont été baptisés dans sa mort, et ressuscités avec lui. Pâques est au cœur même de la foi chrétienne, le sommet de la vie liturgique . C’est pourquoi les fidèles se préparent à la fête de Pâques pendant le temps du Carême et ses derniers jours qui constituent la Semaine Sainte.

 

La Pâque juive, appelée Pessa’h en hébreu, commémore la libération du peuple juif de son esclavage en Egypte et la naissance de la nation juive. « Pessa’h », signifie “ sauter, passer par dessus ”, en référence à la nuit de la sortie d’Egypte où Dieu est “ passé par dessus ” les maisons dont les linteaux de porte avaient été aspergés du sang d’un agneau (Exode 12:13); c’est cela qui a sauvé le peuple juif.

 

Pour nous, chrétiens, « Pâques » est  aussi un « passage » ; celui de la mort à la Vie. En effet, Christ par sa passion, par son Sang versé, par sa mort sur la Croix

 est considéré comme un véritable agneau qui a donné sa vie pour nous sauver, nous libérer.

 

A la  Résurrection, Christ prend un corps nouveau, un corps glorifié ; la mort n’a plus aucun pouvoir sur lui et il peut franchir toutes les limites humaines et temporelles( traverser les murs, apparaître à plusieurs endroits en même temps…). Il est le premier né d’entre les morts et  surtout le premier né de la nouvelle création !

 

La Résurrection est essentielle pour notre foi chrétienne ; elle confirme que tout ce que Jésus nous avait dit s’est réalisé. La Résurrection est indispensable pour notre salut. Le Christ nous a sauvé de l’esclavage du péché, de la tyrannie du démon et de tous les autres esclavages. Gloire à Dieu ! Bénis soit notre Dieu !

 

Glorifié, exalté, assis à la droite du Père, qui l’a confirmé comme Christ et  Seigneur, c’est à dire Dieu. Il est notre Dieu, il est vraiment notre Dieu ; il n’a pas changé et

ce qu’il a fait hier, il le fait encore aujourd’hui.

 

C’est pourquoi la fête de Pâques, célébrée par une messe solennelle, est le sommet du calendrier liturgique chrétien. Ce jour d’allégresse est marqué dans les églises par la couleur blanche, symbole de joie et de lumière pour nous tous.

18.03.15

 

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email