Si vous êtes tentés

Examinez tout avec soin et retenez ce qui est bon. Évitez le mal…” 1 Thessaloniciens 5.21-22

La tentation peut venir de trois directions différentes : du fond de nous-mêmes, car nous sommes tous pêcheurs (Romains 3.23), de l’extérieur, c’est-à-dire du monde qui nous entoure, de nos proches, amis, collègues… (“Ne vous conformez pas au monde présent, mais soyez transformés…” Romains 12.2), et enfin de Satan lui-même et de ses sbires. Mais en fin de compte le dénominateur commun est le désir de prendre la place de Dieu. En nous se cache un ego surdimensionné. Moïse dut passer 40 ans dans un désert pour apprendre l’humilité. Contrôler ses propres désirs n’est possible qu’en obéissant à Dieu et en méditant “jour et nuit” sur Sa parole, comme le psalmiste l’affirmait (Psaume 1.2). Le monde met l’orgueil sur un piédestal et méprise l’humilité. Quant à Satan, nous savons tous que c’est l’orgueil qui l’a fait tomber. Remarquez qu’il proposa à Jésus la direction de tous les royaumes du monde, s’Il acceptait de se prosterner devant lui (Matthieu 4.9). Quelle que soit l’origine de la tentation, elle semble le plus souvent bien anodine et innocente. Mais elle n’accorde jamais vraiment ce qu’elle promet : les conséquences sont très loin de ce que l’on imagine au premier abord. Quand David a désiré cette belle jeune femme qu’il devait déjà bien connaître (son mari, Urie, était l’un des premiers à s’être joint à sa bande de hors-la-loi et son père, Eliam, était lui aussi l’un de ses meilleurs soldats), il n’envisageait pas les conséquences indirectes de son acte : le déclin qui allait ronger la fin de son règne, le viol de sa fille Tamar par l’un de ses fils, la rébellion d’Absalom et les milliers de morts au sein de son propre peuple. Céder à la tentation a souvent comme conséquence outre la désobéissance à Dieu, la destruction de notre témoignage devant les hommes. Dieu nous appelle à être une “lumière pour les nations” (Isaïe 42.6). Jésus résista à la tentation de Satan parce qu’Il mettait la volonté de Son Père au-dessus de toute autre considération. Imaginez où nous en serions s’Il avait accepté de se prosterner ne serait-ce qu’une minute devant le diable, afin d’obtenir le gouvernement de tous les royaumes de la terre ? Impensable ? Réfléchissez à l’intensité de la bataille qui se livrait dans Son esprit, la nuit de Gethsémané alors qu’Il demandait à Dieu de ne pas Le forcer à accomplir Sa mission jusqu’au bout, “pourtant, que ce ne soit pas Ma volonté mais la Tienne qui se réalise ! ” (Luc 22.42). Comme pour Lui, la réponse à la tentation est d’obéir à Dieu et de rester fidèle à la mission qu’Il nous a confiée, car Dieu est capable de nous fournir la force nécessaire pour tout surmonter.

« Bob Gass » Extrait de Sa Parole pour Aujourd’hui
« Cette brochure trimestrielle est disponible gratuite sur simple demande.
Adressez-vous à SPPA, BP3 24220 St Cyprien, ou téléphonez au 05 53 30 32 81
ou encore téléchargez le bulletin d’abonnement sur www.saparole.com »
Print Friendly, PDF & Email