« Qui accusera les élus de Dieu… ? »    Rm 8(33)


Lorsque vous commencez à critiquer l’un de vos frères ou sœurs, vous vous avancez sur un terrain très dangereux aux yeux de Dieu. La Bible dit :

Qui oserait se mettre Dieu à dos en s’attaquant à l’un de Ses élus ? Qui oserait… le montrer du doigt ? Celui qui est mort pour nous… se trouve dans la présence de Dieu en ce moment-même et Il intercède pour nous. Qui nous séparera de l’amour de Christ à notre égard? Tout à fait impossible !” Rm 8(33-35).

Vos frères et vos sœurs ne sont peut-être pas parfaits, mais Dieu a dit qu’ils “appartenaient à Son Fils bien-aimé” Ép 1(6).

Toutes les accusations que vous pourriez porter contre eux ne changeront rien au fait que Dieu est au courant de tout, bien avant vous ! Il connaît déjà le pire de chacun d’entre nous ! Réfléchissez une seconde : en discréditant vos frères ou vos sœurs, vous ne faites que remettre en question Celui qui les a rachetés, sous-entendant qu’Il a pu se tromper et qu’Il ne sait pas ce qu’Il fait. Vous pensez peut-être : “Devrais-je alors me taire devant l’injustice et le mal, et ignorer leurs fautes ?” Certes pas, mais faites attention à ne pas dépasser la limite en condamnant la personne elle-même, plutôt que la faute. Votre attitude doit exprimer votre désir de les aider, de leur pardonner et de vous réconcilier avec eux, le plus rapidement possible. Chaque fois que vous essayez de juger ce qui dépasse votre compétence, vous êtes hors de votre juridiction ! Paul a écrit :

Qui es-tu, toi qui juges un serviteur d’autrui ? S’il se tient debout ou s’il tombe cela regarde son maître. Et il se tiendra debout car le Seigneur a le pouvoir de l’affermir” R 14(4).

C’est à Dieu que revient le droit de juger les autres et Il n’a absolument pas besoin de votre aide !

 

Bob Gass

(« extrait d’une brochure trimestrielle gratuite intitulée Sa Parole pour Aujourd’hui que vous pouvez obtenir en vous adressant à SPPA, BP 3 24220 St Cyprien, ou en téléphonant au 05 53 30 32 81 ou encore en allant sur le site www.saparole.com »)

 

Print Friendly, PDF & Email