Jésus veut te guérir

Je le veux, sois guéri Mc1(41)

Mon frère, ma sœur, ce message, c’est pour toi. Notre Dieu qui nous aime veut nous guérir et il veut aussi que nous le priions pour notre guérison. Il faut s’habituer à se prendre en charge soi même, et ne pas toujours compter sur un serviteur de Dieu pour prier pour toi.

La médecine ne parvient pas  toujours à nous guérir ; pour certains, la maladie s’aggrave et  l’inquiétude nous envahit- ce qui est bien compréhensible-. Mais, j’ai une bonne nouvelle pour toi : notre Dieu est un Dieu  qui est bon et qui veut que ses enfants soient en bonne santé ! Aux eaux de Mara, il s’est révélé aux enfants d’Israël comme Yahvé-Rapha :

Je suis le Seigneur qui te guérit  {Ex 15(26)}.

Il te guérit de toutes tes maladies ! Notre Dieu ne permettra pas que la maladie puisse l’emporter sur toi {Ps 118(17)}. Bien que la guérison divine soit un phénomène complexe, les conditions de la guérison sont relativement simples et reposent sur trois grands principes.

 

1-   Ne pas avoir de rancœur envers Dieu, car cela altère notre relation avec lui.

Beaucoup de gens ont actuellement des reproches contre Dieu, à cause d’un mari volage, d’un enfant mort prématurément,… ou encore d’épreuves professionnelles, qui leur font dire

Mais pourquoi Dieu a-t-il permis cela ?

Citons l’exemple de ce couple qui servait Dieu, et dont la fille a dû être hospitalisée en psychiatrie. Dans leur cœur, ils en voulaient à Dieu qui n’exauçait pas leurs prières. Quand, sur les conseils d’un serviteur de Dieu, ils ont compris qu’ils ne devaient pas accuser Dieu, ils lui ont demandé pardon, et leur fille a été guérie instantanément.

 

2-   Avoir un grand désir de guérir.

Souhaites-tu ta guérison de tout ton cœur, jour et nuit ? Es-tu convaincu que ce n’est pas Dieu qui t’a donné cette maladie ?

Sinon, inutile de lui demander la guérison, ou d’aller voir un médecin ; ce serait contraire à sa volonté !

 

3-   Avoir la foi en l’amour de Dieu, en sa Parole et en ses promesses.

 Sans foi, on ne peut pas plaire à Dieu

nous dit l’épitre aux Hébreux {Hb 11(6)}. Ce sont nos doutes, nos incrédulités qui constituent le grand obstacle à notre guérison. Oui, quand Dieu nous fait une promesse, il faut simplement  y croire, sans se poser de question, puisque Dieu est fidèle.

Reste accroché à cette promesse ; ce n’est pas du fondamentalisme ! Sa Parole ne change pas ; notre Seigneur Jésus a dit le ciel et la terre passeront, ma Parole ne passera pas.

Les Hébreux dans leur détresse au Sinaï, crièrent à l’Eternel. Et l’Eternel, envoya la Parole et les guérit. Ps 107(24)}. La guérison se trouve dans la Parole de Dieu, car elle est vie. C’est pourquoi je vous invite à lire et à méditer souvent la Parole de Dieu.  Notre Seigneur Jésus, nous exhorte à exercer notre foi pour surmonter nos difficultés. Si nous avons une vraie foi, même si elle est petite (foi en Dieu, en sa Parole, en ses promesses), il nous mettra à même de résoudre tous nos problèmes, voire à déplacer cette montagne de maladie dont vous souffrez. Ecoutons-le :

Jésus prit la parole, et leur dit: Ayez foi en Dieu. Je vous le dis en vérité, si quelqu’un dit à cette montagne: Ote-toi de là et jette-toi dans la mer, et s’il ne doute point en son cœur, mais croit que ce qu’il dit arrive, il le verra s’accomplir.  C’est pourquoi je vous dis: Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l’avez reçu, et vous le verrez s’accomplir. {Mc 11(22-24)}

 

Priez avec une totale confiance en Dieu et cela se réalisera. Crois que tu as obtenu ce que tu as demandé {Cf Hb 11(1)}, d’autant plus que nous avons deux certitudes, c’est que la volonté de Dieu est de nous guérir {Ex15(26)} :

Je suis le Seigneur qui te guérit,

et de nous voir en bonne santé. En effet, quel père qui aime son enfant, ne souhaiterait pas sa guérison ? L’amour de Dieu, est encore plus fort que l’amour d’un père. La deuxième certitude, c’est que Jésus a déjà obtenu pour nous, à la Croix, la guérison {1 Pi 2(24)} :

lui qui a porté lui-même nos péchés en son corps sur le bois, afin que morts aux péchés nous vivions pour la justice; lui par les meurtrissures duquel vous avez été guéris.

 

Frères et sœurs, prenons conscience que nous avons un Dieu vivant et grand, qui agit toujours pour notre bien. Et, parce qu’il est Dieu, rien ne lui est impossible. Là, où la médecine ne parvient pas à nous guérir, Dieu nous guérira, si telle est sa volonté.

Souvenons-nous des très nombreuses guérisons que notre Seigneur Jésus a accomplies pendant son ministère terrestre. Matthieu nous dit que Jésus guérissait tous les malades qui venaient à lui afin que s’accomplisse par lui la prophétie d’Isaïe :

Il a pris sur lui nos infirmités et il s’est chargé de nos maladies {Mt 8(16-17)}.

Gloire à Dieu ! Il guérissait les malades, les infirmes, ressuscitait les morts,… rien ne lui était impossible : il guérissait les malades dans leur âme (en accordant le pardon de ses péchés au paralytique, par exemple) et il les guérissait aussi dans leur corps.

Il est écrit, et c’est une excellente nouvelle pour nous, Jésus est resté le même, hier, aujourd’hui et éternellement {Hb 13(8)}. Ce qu’il a fait en Judée, en Galilée, en Samarie, il le fera pour toi, aujourd’hui. Alléluia !

Dans toutes nos faiblesses, Jésus sera notre force. Il est présent à nos côtés {Mt 28(20)}, et il ne nous abandonnera jamais ; c’est pourquoi tu dois lui donner ta vie, l’aimer très fort et garder toujours les yeux fixés sur lui et non sur « ta » maladie. Le Père, en effet, a tout remis entre ses mains. {Mc 10(22)}

 

A ces trois points essentiels cités ci-dessus, nous devons ajouter deux autres éléments à prendre en compte :

Nous devons avoir une relation juste avec notre Dieu.

Comme ce sont vos péchés qui créent une barrière entre vous et votre Dieu {Is 59(1-2)}, si vous voulez être exaucés :

– N’ayez en vous, ni rancune, ni orgueil, éloignez de vous le mensonge…

– Ne faites aucun compromis avec l’adversaire,

Ne fréquentez pas de voyants ou de marabouts,

N’ayez pas de gris-gris sur vous ou dans votre maison, ni de mauvais livres, ou encore des statues de bouddha, ou d’autres divinités étrangères…

– Pardonnez donc à ceux qui vous ont fait du tort, confessez tous vos péchés à un prêtre et laissez le précieux Sang de Jésus vous purifier de tous vos péchés. Oui, reviens à Dieu pour qu’il puisse te guérir !

– Allez à l’Eucharistie tant que vous le pouvez, car c’est aussi une source de grâces et de guérison.

 

-Nous devons avoir une bonne connaissance de la Parole de Dieu.

Mais, rassures-toi, si c’est dans le plan de Dieu de te guérir, il te guérira même si tu ne connais pas sa Parole, car Is 55(8) le dit :

Car vos pensées ne sont pas mes pensées, et mes voies ne sont pas vos voies.

Certes, spirituellement, Jésus a déjà obtenu pour nous la guérison, mais, concrètement, cette guérison ne s’obtient pas toujours aussi automatiquement qu’on l’aurait souhaité ; souvent, il faut patienter et persévérer, il faut aussi surveiller notre langage pour ne pas détruire par des paroles négatives ce que nous avons demandé à Dieu dans notre prière de guérison.

Quoi qu’il en soit, nous croyons fermement que Jésus sur la Croix, a pris, non seulement nos péchés, mais aussi toutes nos maladies. Alléluia !

 

Toutefois, une mise en garde s’impose : il n’existe pas de  modèle de prière ou de recettes toutes faites pour obtenir la guérison ; la guérison peut advenir dans des occasions différentes et par de multiples moyens. Si nous sommes en vérité, et à l’écoute du Saint Esprit, il peut nous révéler un simple verset de la Bible, et nous recevrons la guérison, Sa guérison. Moïse priant pour Myriam, dit simplement :

Ô Dieu, daigne la guérir, je t’en prie,

et Myriam fut guérie instantanément. {Nb 12(13)}

 

 

Cette réflexion que nous venons de vous proposer sur la guérison et la liste des versets que nous vous avons déjà donnée pourra vous permettre de construire –avec l’aide de l’Esprit Saint, votre propre prière de guérison.

Cependant, pour vous guider, nous vous proposons une prière de guérison par la foi ; encore une fois, ce n’est pas un modèle, c’est un exemple de prière qui s’appuie sur la Parole.

Courage ! Tout est possible à celui qui croit. {Mt 9(23) Souviens-toi de la dernière Parole de Jésus en Croix :

Tout est accompli.

Il a tout accompli pour toi, à la Croix.

Amen ! Alléluia !

Ernest Marcelin

29.09.10

 

Print Friendly, PDF & Email