Toi qui n'a pas d'enfantToi qui n’a pas d’enfant, prends courage, car la volonté de Dieu, c’est que tu sois bénie, que tu sois féconde et que tu aies cet enfant. C’est Dieu qui l’affirme et l’a promis!

 

Souviens-toi de ce que Dieu a fait lors de la création ; Dieu bénit Adam et Eve, et leur dit :

Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, et…. Gn 1(28)

Donc c’est une promesse de Dieu (et même un ordre) que tu sois féconde et que tu aies des enfants. Et ce que Dieu promet, il l’accomplit.

 

Je te rappelle encore une autre promesse de Dieu faite à Israël, à condition qu’Israël respecte ses commandements :

Vous servirez l’Eternel, votre Dieu, et il bénira votre pain et vos eaux, et j’éloignerai la maladie du milieu de toi. Il n’y aura dans ton pays ni femme qui avorte, ni femme stérile. Je remplirai le nombre de tes jours.  Ex 23(25-26)

Voilà encore une promesse très claire sur la volonté de Dieu. Il veut que tu aies ton enfant. Ce qu’il a dit à Israël c’est à toi aussi qu’il le dit ; c’est sa volonté que tu aies ton enfant.

 

D’ailleurs, on peut trouver dans la Bible de nombreux cas où Dieu a guéri les femmes stériles. Souviens-toi de Sarah, la femme d’Abraham qui a l’âge de 85 ans conçu un enfant. Donc, rien n’est impossible à Dieu !

 

Citons le cas d’Anne, cette femme qui a tant souffert et qui était la risée des autres car elle ne pouvait pas avoir d’enfant et que son mari la trompait. Eprouvée,  l’amertume dans l’âme, elle pleura, se prosterna devant le Seigneur et le supplia.

Le Seigneur entendit sa prière et l’exauça, en lui donnant Samuel. 1 Sa 1(9-20)

 

Terminons par un cas beaucoup plus proche de nous ; celui d’Elizabeth qui ne pouvait pas avoir d’enfant alors qu’elle était avancée en âge. Elizabeth et Zacharie son époux étaient justes devant Dieu, observant d’une manière irréprochable tous les commandements et toutes les ordonnances du Seigneur. Dieu a écouté sa prière et lui donna Jean Baptiste. Ecoutez ce qu’elle a dit :

C’est la grâce que le Seigneur m’a faite, quand il a jeté les yeux sur moi pour ôter mon opprobre parmi les hommes Lc 1(25)

Voilà frères et sœurs la conclusion de notre propos. Ce que Dieu a fait pour Sarah, pour Anne, pour Elizabeth, et bien d’autres, il peut le faire pour toi, parce que c’est sa promesse et parce qu’il t’aime.

En te basant sur ce petit texte tu peux construire toi même une prière que tu adresseras avec foi, chaque jour au Seigneur et c’est là que tu verras sa gloire.

Mais, n’oublie pas toutefois, que Dieu avait conditionné sa promesse au respect et à l’obéissance à ses commandements.

Ernest Marcelin

Print Friendly, PDF & Email