LA GUERISON ET LA FOI

 

Frères et sœurs, mes bien aimés, notre  Seigneur Jésus est là avec nous et c’est cela qui fait notre joie.

Il nous dit en Mt 28(20) : » Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde. « 

Oui, frères et sœurs, il est là, vivant, agissant puissamment par son  Saint Esprit ; il nous parle encore aujourd’hui…L’apôtre Pierre nous dit que  Dieu a fait de Christ ressuscité –  Seigneur et Christ. Il est Christ et Seigneur. Aimons-le, adorons-le ; exaltons notre Roi, le Roi de l’univers !  Christ est notre vie, notre libérateur.il est tout pour nous !

 

Nous savons que c’est le péché qui nous éloigne de   Dieu. Alors demandons à notre  Dieu le pardon sachant que notre  Dieu est un  Dieu miséricordieux et compatissant ; c’est Lui, Jésus,  l’agneau de  Dieu qui enlève les péchés du monde

La Parole de  Dieu nous dit  dans 1 Jn 1(9): » Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité.  » Amen, Alléluia !

3 Jn (2) : « Bien-aimé, je souhaite que tu prospères à tous égards et sois en bonne santé, comme prospère l’état de ton âme. »

Si tu es en état de péché, ta guérison sera difficile à obtenir. Mais ne désespérez jamais, demandez au Saint Esprit là où se trouve le blocage dans votre vie.

Frères et sœurs, la maladie ne vient pas de  Dieu, vous le savez, et notre Père du ciel qui est amour, veut que nous soyons tous en bonne santé. Alléluia ! Gloire à  Dieu !

Pendant son ministère terrestre, Jésus guérissait beaucoup, beaucoup, beaucoup de malades et libérait les captifs, Alléluia !

Pourquoi  toutes ces guérisons ?

Parce que la Parole de  Dieu dit qu’avec la venue du Messie s’accomplirait  Is 35(5-6) : « Alors s’ouvriront les yeux des aveugles, S’ouvriront les oreilles des sourds ; Alors le boiteux sautera comme un cerf, Et la langue du muet éclatera de joie. Car des eaux jailliront dans le désert, Et des ruisseaux dans la solitude« 

Et, Jésus a donné la démonstration qu’il était bien le messie attendu. Il accomplissait miracle sur miracle. La Parole de  Dieu nous dit Hb 13(8) : » Jésus-Christ est le même hier, aujourd’hui, et éternellement.  » Etant  Dieu, il ne change pas.

Il a manifesté la présence du Royaume.

            – Il annonçait l’Evangile avec autorité, et

            – il accomplissait guérison sur guérison, délivrance sur délivrance.

Il est dit que pendant son ministère, les anges montaient et descendaient au-dessus du Fils de l’homme.

Nous verrons tout cela aujourd’hui… comme au temps de Jésus !

Nous verrons aussi Satan tomber du ciel comme l’éclair.

Aujourd’hui, jour de joie, jour de victoire. Alléluia !

Frères et sœurs, n’ayez aucune crainte; demandez avec foi ce que vous voulez que le Seigneur fasse pour vous.

Croyez, et vous verrez la gloire de  Dieu s’accomplir dans vos vies, Amen ! Alléluia !

Gardez les yeux fixés sur Jésus et non sur la maladie et laissons-lui toute la gloire.

Le rôle du Saint Esprit est capital

C’est par le Saint Esprit que Jésus guérissait les malades durant son ministère terrestre. Nous sommes guéris au Nom de Jésus et par la puissance de l’Esprit cet après- midi.

Frères et sœurs, laissons-nous conduire par le Saint Esprit et demandons-lui de manifester sa toute puissance.

Zac 4(6) : » Ce n’est ni par la puissance ni par la force, mais c’est par mon esprit, dit l’Eternel des armées. « 

C’est le Saint Esprit qui nous donne la puissance, la force et aussi la vie !

L’Esprit Saint doit être toujours là avec nous et nous devons le laisser agir  en maître.

Cet après-midi, c’est aussi l’amour de  Dieu qui se manifestera parmi nous.  « Dieu est amour » 1 Jn 4(8), mais, c’est un amour en action ; un amour qui sauve, qui guérit, qui délivre.

Demandons au Saint Esprit beaucoup de joie, pour notre assemblée. Jn 16(22) : » personne ne vous ravira votre joie. « 

1ère condition : la repentance

Demandons aussi au Saint Esprit, une vraie repentance pour chacun de nous. Jésus a commencé son ministère terrestre en nous exhortant à la repentance Mc 1(15).

 

 

2ème condition : la foi

Frères et sœurs, mes bien aimés, tout ce que  Dieu nous demande pour manifester sa toute-puissance c’est la foi ; une foi qui n’hésite pas !

Prenons l’exemple de la femme hémorroïsse en Mc 5(21-34).

Cette femme qui souffrait de perte de sang depuis plusieurs années a bravé tous les interdits pour toucher le manteau de Jésus avec la certitude d’être guérie. En effet, lorsqu’elle a touché le manteau de Jésus, une force est sortie de Jésus, a pénétré en elle, et elle fut guérie instantanément. Jésus lui a dit : »Ma fille ta foi t’a sauvé, va en paix et sois guérie de ton mal. « 

Mes frères et sœurs, c’est sa foi qui a mis en action cette force qui est sorite de Jésus qui l’a guérie.

Aujourd’hui, ayez cette même foi que la femme hémorroïsse. Jésus nous exhorte à la foi en Mc 11(22-24) : » Ayez foi en Dieu. Je vous le dis en vérité, si quelqu’un dit à cette montagne: Ote-toi de là et jette-toi dans la mer, et s’il ne doute point en son cœur, mais croit que ce qu’il dit arrive, il le verra s’accomplir. C’est pourquoi je vous dis : Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l’avez reçu, et vous le verrez s’accomplir.  »

Mais, attention ! Toute promesse de  Dieu s’accompagne quasiment toujours de conditions :

            – demander selon la volonté de  Dieu

            – combattre le péché sous toutes ses formes; l’incrédulité, le moi, la rancune, les gris-gris, les mauvais livres …

Nous allons maintenant, fixer nos yeux sur la Croix de Jésus. Nous savons que de la mort de son corps sur la Croix a jailli la Vie Nouvelle comme d’un grain planté en terre. Alléluia !

Nous sommes ce peuple nouveau que Christ par son sacrifice sur la Croix s’est acquis pour son Père. St Paul dira en Ga 2(20) : » et si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi  « 

C’est lui, Jésus, la solution de tous nos problèmes. L’apôtre Paul nous dit « Tout est à vous«  1 Co 3(21)

 

Ecoutez bien ce que Jésus a dit en commençant son ministère :

 Lc 4(18-19) : » L’Esprit du Seigneur est sur moi, Parce qu’il m’a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres ; Il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé,  Pour proclamer aux captifs la délivrance, Et aux aveugles le recouvrement de la vue, Pour renvoyer libres les opprimés, Pour publier une année de grâce du Seigneur.  » Donc, l’onction est en lui. Cette onction a été acquise par son baptême dans les eaux du Jourdain. Cette onction est ici !

L’apôtre Pierre dira en Ac 10(38) : » Vous savez comment Dieu a oint du Saint-Esprit et de force Jésus de Nazareth, qui allait de lieu en lieu faisant du bien et guérissant tous ceux qui étaient sous l’empire du diable, car Dieu était avec lui. « 

Courbez la tête et exprimez votre demande, le  Seigneur est là ; Il vous écoute !

 

Ernest Marcelin

07.11.15

Print Friendly, PDF & Email