QUI M’A VU A VU LE PERE

Frères et sœurs, c’est le sujet que nous allons explorer ensemble. A Philippe qui lui demandait « Montre nous le Père » , Jésus répondit  :  » Celui qui m’a vu a vu le Père » Jn 14(9). Et, vous qui cherchez la face du  Seigneur, (comme Moïse)  regardez simplement à Jésus !

Pour comprendre ce passage, il faut d’abord se pencher sur le problème de l’unité du Père et du Fils.

La Parole nous enseigne que le Père et le Fils  ne sont qu’une seule personne et pourtant,  distinctes. Nous avons cette Parole prononcée par Jésus lui-même dans

Jn 10(30) : » Moi et le Père nous sommes un. » Il n’a pas dit, moi et le Père nous sommes unis, mais il a dit :  » Moi et le Père nous sommes un. » Il avait dit également « Je suis dans le Père et le Père est en moi « . Jn 14(11)

C’est cette communion qui a prédominé pendant tout le ministère terrestre de Jésus.

JESUS NOUS REVELE LE PERE

Dans Jn 14(7), Jésus dit à Thomas : « Si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père. Et dès maintenant vous le connaissez, et vous l’avez vu. « 

Cela veut dire que si nous connaissons Jésus, et bien, nous connaitrons aussi le Père, car  par les Paroles de Jésus, ses gestes, ses actes, nous révèlent le visage du Père. En Jésus c’est  Dieu  le Père qui parle, qui agit, qui se fait voir, et ceci dès la naissance de Jésus jusqu’à sa mort à la Croix en passant par sa passion.

Dans tout cela  Dieu  le Père est présent. « Car Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui-même » 2 Co 5(19). Amen ! Alléluia !

Quand Jésus dit, Si vous me connaissiez, il veut dire par là que ce n’est pas selon la chair que l’on peut connaître son mystère,  mais selon l’Esprit.

En effet, dans Lc 10(21) Jésus dira : » Je te loue, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et de ce que tu les as révélées aux enfants. » Tout cela, reste caché à ceux qui se croient sages et assez forts pour sonder les mystères divins, par le moyen de leur propre intelligence. C’est l’Esprit de  Dieu qui révèle ce mystère de Jésus,  aux petits, aux humbles, afin que  personne ne puisse s’en glorifier devant  Dieu.

Jésus nous a bien avertis dans Lc 10(22) :  » Toutes choses m’ont été données par mon Père, et personne ne connaît qui est le Fils, si ce n’est le Père, ni qui est le Père, si ce n’est le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler.  » En effet, lui seul, Jésus peut nous révéler le Père parce qu’il a vécu auprès du Père et l’apôtre Jean nous dit en  Jn 1(1-3) :  » Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Elle était au commencement avec Dieu. Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle.  » La Parole c’est le logos, le Fils de  Dieu, le Christ. Au verset 14, il est dit : » Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité ; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père.  « 

Par ailleurs Jésus nous dit  : » Je suis sorti du Père, et je suis venu dans le monde  » Jn 16(28)

Donc, c’est Jésus seul qui a préexisté auprès du Père, qui le  connaît bien, et qui nous le révèle par son Saint Esprit.

Jésus Christ, vrai  Dieu, et vrai homme, nous le connaissons, il s’est révélé à nous, mais le  Père, lui,  reste caché dans le Fils. Dans l’A.T. on prie  Dieu qui est dans les cieux, mais  on ne peut pas le voir. Le grand privilège des chrétiens, c’est qu’en Jésus Christ nous pouvons voir le Père, nous pouvons voir son visage, nous pouvons lui parler, nous pouvons lui adresser nos louanges et  nos prières. C’est bien le Père qui est descendu parmi les hommes, non seulement pour nous sauver, pour nous guérir, pour nous délivrer, mais aussi avoir une vraie relation avec chacun de nous. Et, cela, il l’accomplit, en Jésus Christ . Alléluia !

ET, LE PERE AGIT ET PARLE A TRAVERS LE FILS

Les  disciples, bien qu’ayant vécu 3 ans avec Jésus, n’ont pas vraiment compris qui était Jésus, et en particulier, ils n’ont pas compris que c’est le Père qui est dans Jésus, qui agit en tout et pour tout.

Par exemple, c’est le Père qui en Jésus disait :

            – au paralytique en Mt 9(2) :  » Prends courage, mon enfant, tes péchés sont pardonnés. « 

            – à  la tempête: » Silence ! tais-toi ! » Mc 4(39) faisant ainsi  retrouver son calme à la mer

Ce qui a fait dire aux disciples au verset 41: » Quel est donc celui-ci, à qui obéissent même le vent et la mer ? « . C’est l’autorité de  Dieu qui  a agi sur la nature.

            – ou encore lors de la pêche miraculeuse, les disciples  « prirent une grande quantité de poissons, et leurs filets se déchiraient  » Lc 5(6) alors, qu’ils avaient péché toute la nuit sans rien attraper.  Et quand Simon Pierre vit cela,  il tomba à genoux et dit à Jésus en Lc 5(8) : » Seigneur, éloigne-toi de moi, parce que je suis un homme pécheur.  » On voit bien là que Simon Pierre pressent la force divine qui agit en Jésus.

A travers ces 3 exemples et bien d’autres encore, on peut voir que seul Dieu pouvait agir à travers Jésus et accomplir ces miracles. Pourquoi ? en effet, aucun homme ne peut  pardonner les péchés. Aucun homme ne peut dire à la tempête « Tais-toi » et qu’elle se taise . Seul  Dieu peut faire cela; seul  Dieu peut ordonner aux poissons de se rassembler à un endroit précis pour que les apôtres puissent faire cette pêche miraculeuse. C’est  Dieu qui est le maître de la nature. On pourrait ajouter à ces exemples la multiplication des pains. Les disciples n’ont pas su percevoir la puissance du Père qui agissait à travers Jésus. Il en est de même encore lorsqu’il est
dit que Jésus parlait avec autorité. Il disait au démon : « Tais-toi et sors de cet homme » et le démon obéissait.   Dieu le Père a bien dit qu’il a remis entre les mains de Jésus tout son pouvoir. Et, Jésus a dit aussi :  » Tout ce qui appartient au Père est à moi ». Nous venons de voir que tout ce que faisait Jésus, c’est le Père qui agissait à travers lui.
C’est sur le fondement de ses nombreux miracles que Jésus peut conclure
 » Croyez en Dieu, et croyez aussi en moi.  » Jn 14(1)

Les disciples ne sont entrés dans l’intelligence de qui est Jésus et de ce qu’il avait dit et fait qu’après l’effusion de l’Esprit, reçue à la Pentecôte. Et d’ailleurs,  Jésus les avait avertis qu’ils ne pouvaient pas tout comprendre ce qu’il leur disait et que c’est l’Esprit Saint qui les introduirait dans la vérité tout entière. Jn 16(13)

Alleluia ! Gloire à  Dieu !

Mon frère, ma sœur, connais-tu vraiment ce Jésus que tu pries, que tu adores, que tu appelles Seigneur ?

Tu  es peut être né de nouveau et baptisé du Saint Esprit , mais, es-tu vraiment rentré dans la révélation de qui est Jésus ?

As-tu vraiment découvert que c’est le Père qui agit, et nous parle à travers Jésus ?

Si tu crois en Jésus, si tu crois en sa Parole, l’ Esprit Saint te permettra de rentrer dans ce mystère.

Par contre, celui qui ne croit pas en Jésus, ne pourra jamais comprendre qui est Jésus et il aura donc des difficultés à venir à Jésus, à se convertir, et par conséquent il ne pourra pas non plus aller vers le Père, puisque Jésus a dit en Jn 14(6)  » Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. »

Oui, vous le savez, Jésus est le seul chemin qui conduit vers le Père, c’est à dire au Salut !

LE MYSTERE DE JESUS-CHRIST

Frères et sœurs,  dans l’Ancien Testament les prophètes avaient annoncé ce mystère de Jésus Christ .

Ecoutons Is 9(5) :  » Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, Et la domination reposera sur son épaule ; On l’appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix. » Dans ce verset, il est précisé que Jésus  est appelé Dieu puissant, Père éternel.

L’apôtre Paul nous dit en parlant de ces mystères  : » ce sont des choses que l’œil n’a point vues, que l’oreille n’a point entendues, et qui ne sont point montées au cœur de l’homme, des choses que Dieu a préparées pour ceux qui l’aiment. Dieu nous les a révélées par l’Esprit. Car l’Esprit sonde tout, même les profondeurs de Dieu. » 1 Co 2(9-10)

Frères et sœurs, peut-on vraiment connaître le mystère de Jésus-Christ ?  C’est toute la plénitude de  Dieu qui est venue jusqu’à nous. Ecoutons Col 2(9-10) : » Car en lui habite corporellement toute la plénitude de la divinité. Vous avez tout pleinement en lui, qui est le chef de toute domination et de toute autorité. « 

Saint Paul invite les Colossiens 2(2-3)  :  à être  » unis dans l’amour et enrichis d’une pleine intelligence pour connaître le mystère de Dieu, savoir Christ, mystère dans lequel sont cachés tous les trésors de la sagesse et de la connaissance.  » Vous avez entendu ? En Christ, habite tous les trésors de la sagesse et de la connaissance !

Attention, l’apôtre Jean n’a jamais parlé du Christ comme un second  Dieu qui viendrait s’ajouter à  Dieu le Père. Jésus a dit en Jn 17(3) :  » Or, la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ. » Jésus est venu dans ce monde pour faire la volonté du Père, et ceci jusqu’à la Croix. A Gethsémani, il dira en Lc 22(42) :  » Père, si tu voulais éloigner de moi cette coupe ! Toutefois, que ma volonté ne se fasse pas, mais la tienne. »

Il fut, ainsi  l’exemple d’une obéissance parfaite au Père.

 POUR NOUS, DIEU EST PERE ET AMOUR

Ce  Dieu que Jésus nous révèle est pour nous, à la fois  Père, et amour

            1-  Dieu est Père

Jésus n’a jamais cessé d’appeler  Dieu son Père ; il l’appelait même du nom familier de Abba Papa ! Mc 14(36) .Et il nous invite aussi à appeler  Dieu, Notre Père. En effet,  lorsque les disciples lui ont dit apprends nous à prier, Jésus leur répond « Voici donc comment vous devez prier : Notre Père qui es aux cieux ! … » Mt 6(9…) Donc  Dieu qui est le Père de Jésus, est aussi notre Père.

Jésus, Fils de  Dieu, a voulu faire de nous également des fils et des filles de  Dieu .

Jn 1(12) : » Mais à tous ceux qui l’ont reçue, (la lumière) à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu,  » Donc, deviennent enfants

de  Dieu   ceux qui croient en sa Parole et en son  Nom , Jésus ( Dieu Sauve) ,ce sont  ceux qui croient en lui comme étant leur Sauveur. Il nous donne aussi le Saint Esprit

Mais comprenons bien que Jésus  est le Fils unique de  Dieu  de toute éternité et qu’il a avec son Père une relation filiale très spécifique. C’est pourquoi Jésus ressuscité  a dit à Marie Madeleine en  Jn 20(6) : » Mais va trouver mes frères, et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu. »  Pour devenir des fils et filles de  Dieu il nous faut passer par la nouvelle naissance, se laisser conduire par l’Esprit et faire la volonté de Dieu. C’est ainsi que nous serons  bien des filles et fils de  Dieu, mais des fils et des filles adoptifs.

Rm 8(15-16) :  » Et vous n’avez point reçu un esprit de servitude, pour être encore dans la crainte ; mais vous avez reçu un esprit d’adoption, par lequel nous crions: Abba ! Père ! L’Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. » Nous aussi, pouvons appeler le Père Abba !

Frères et sœurs, soyons heureux et fiers des fils et filles de   Dieu. Cela nous donne des privilèges et des bénédictions :

      – nous pouvons être en communion avec le Père et le Fils par le Saint Esprit, puisque nous sommes nés de nouveau

      – nous pouvons demander au Père tout ce dont nous avons besoin au Nom de Jésus. Jn 16(23)

      – nous recevons l’Esprit du Père qui nous permet d’appeler Dieu, Abba Père.

      – Nous sommes protégés par notre Père du ciel

      – chacun de nous, possédons un héritage en tant que fils et filles de Dieu.

 Cf parabole du fils prodigue

     ….

            2- Dieu est amour

Cet amour commence d’abord entre le Père et le Fils. Le Père aime le Fils et le Fils aime le Père.

Jn 14(31) : « afin que le monde sache que j’aime le Père, et que j’agis selon l’ordre que le Père m’a donné, « 

Jn 3(35) : » Le Père aime le Fils, et il a remis toutes choses entre ses mains. »

Cet amour puissant qui a toujours uni le Père et le Fils s’accomplit à travers le Saint Esprit.

Et, pour nous tous :

1 Jn 4(8) : » Dieu est amour.  » Il nous aime tous et il nous aime d’un amour parfait.

1 Jn 4(19) : » nous l’aimons, parce qu’il nous a aimés le premier. »

Il nous aime d’un amour infini, puisqu’il a donné son Fils unique en sacrifice pour que nous ayons la vie éternelle. Jn 3(16)

Jn 13(1) :  » Jésus, ayant aimé les siens qui étaient dans le monde, les aima jusqu’au bout « . Donc, à la Croix ce sont ces 2 amours qui se conjuguent

L’exemple d’amour que Jésus nous donne à travers son ministère doit se manifester aussi à notre niveau. C’est ce que nous lisons dans les 2 commandements suivants :

Lc 10(27) :  » tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force, et de toute ta pensée; et ton prochain comme toi-même. »

CONCLUSION

Frères et sœurs bien aimés, soyons dans la joie, car,  par le Christ Jésus nous avons un accès privilégié au Père. Jésus  notre   Seigneur, non seulement nous parle de  Dieu, nous le fait connaître, nous montre son visage puisqu’il est l’image de  Dieu,  mais, il nous prend par la main pour nous conduire au Père.

Amen, Alléluia  !

Frère Ernest Marcelin

11.07.15

Print Friendly, PDF & Email