LE COMBAT SPIRITUEL

La victoire est en Jésus 

Les armes du Combat Spirituel

 Frères et sœurs, depuis la création de l’Univers, où Dieu sépara la lumière des ténèbres le problème du conflit entre lumière et ténèbres a été posé. Ce combat, prendra tout son sens avec l’avènement de Jésus- Christ venu dans ce monde pour nous sauver. Jésus est venu nous délivrer du péché,  du pouvoir du péché et de celui qui nous pousse à pécher : Satan.

Crée sous le nom de Lucifer (porteur de lumière) il deviendra Satan (l’adversaire) depuis le jour où il  s’est rebellé et a voulu égaler Dieu et à cause de cela, il fut chassé du ciel.

Nous-même nous le connaissons depuis qu’il s’est manifesté au Jardin d’Eden sous forme de serpent afin de tromper Adam et Eve. Et, pour cela le serpent utilisa 3 formes de tentation :

– le pouvoir =  être comme Dieu

– l’avoir =  posséder le fruit de l’arbre défendu

– le savoir = acquérir la connaissance

Adam et Eve ayant cru aux mensonges du serpent se sont détournés du commandement de Dieu. C’est là l’origine du péché originel qui s’est transmis à tous les hommes.

Lorsque Dieu a demandé à Adam pourquoi il avait désobéi, il lui répondit ‘C’est la femme que tu as mise à mes côtés qui m’a poussé à faire cela’. C’est la même chose aujourd’hui ; on a tendance à dire, ce n’est pas moi, c’est l’autre…

Mais Dieu qui aime ses enfants, n’a pas voulu les abandonner au pouvoir de Satan et il a fait la promesse du rachat de son peuple dans Gn 3(15) : «Je mettrai une hostilité entre toi et la femme, entre ton lignage et le sien. Il t’écrasera la tête et tu l’atteindras au talon. » Celui qui écrasera la tête du serpent désigne bien Jésus, car il est le seul homme qui soit né d’une femme seulement, sans l’intervention d’un père biologique.

En effet, le pouvoir de Satan et sa domination furent détruits à la Croix du Calvaire par Jésus-Christ. Il est écrit qu’après sa mort, il est descendu aux enfers, afin de retirer à Satan tout le pouvoir qu’il avait arraché à Adam et Eve. Ressuscité d’entre les morts, Jésus retourna vers le Père, où il reçut tout pouvoir au ciel et sur la terre.

Les écritures font allusion aussi à ce combat qui a eu lieu dans les cieux entre l’archange Mickaël et Satan. Apo 12(7-9) : « Alors, il y eut une bataille dans le ciel : Michel et ses Anges combattirent le Dragon. Et le Dragon riposta, avec ses Anges,  mais ils eurent le dessous et furent chassés du ciel.  On le jeta donc, l’énorme Dragon, l’antique Serpent, le Diable ou le Satan, comme on l’appelle, le séducteur du monde entier, on le jeta sur la terre et ses Anges (1/3) furent jetés avec lui.»

 

 

Tout est accompli ! Jn 19(30)

 

C’est, vous le savez,  la dernière Parole de Jésus à la Croix. La première mission de Christ venu parmi nous, c’est le salut, c’est à dire, sauver tous les hommes perdus. Sa dernière Parole « Tout est accompli » veut dire, Père, j’ai mené à bonne fin la mission que tu m’avais confiée. Les hommes ont été sauvés et rachetés par notre Dieu, par son Sang versé à la Croix.

Jésus dit au Père en Jn 17(18) : «Comme tu m’as envoyé dans le monde, je les ai aussi envoyés dans le monde.», pour poursuivre l’œuvre d’évangélisation du monde, et Jésus de dire à ses disciples : «Voici, je vous envoie comme des brebis au milieu des loups. » Mt 10(16). Oui, vous avez bien entendu, au milieu des loups ; perspective peu réjouissante, car – vous le savez-  les brebis sont la nourriture des loups ! Mais, avant de les envoyer il leur donna l’Esprit de puissance pour accomplir leur mission.

Le combat spirituel

Le combat spirituel c’est le conflit permanent entre les 2 royaumes :

– le royaume de Dieu qui est le royaume de lumière et du bien

– le royaume de Satan qui est le royaume des ténèbres et du mal.

En fait, le conflit se situe à 3 niveaux, et nous avons 3 ennemis :

– la chair et l’Esprit

– le monde

– le diable et ses hordes de démons

Les Ecritures nous enseignent sur ces conflits.

Le combat contre la chair

La chair et l’Esprit sont opposés l’un à l’autre. La chair nous pousse vers les choses de ce monde, tandis que l’Esprit nous élève vers les choses d’en Haut (sa volonté sa Parole, son royaume). La seule façon de résoudre ce problème c’est de nous laisser conduire par l’Esprit afin de ne pas accomplir les œuvres de la chair Ga 5 (19-21) : « Or, les œuvres de la chair sont manifestes, ce sont l’impudicité, l’impureté, la dissolution,  l’idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions,… ». Ici, il n’est pas question du rôle de Satan, mais de toi-même, de ton rôle à toi et de ta propre responsabilité. Ce n’est pas le mauvais qui agit, c’est toi !

Le combat contre le monde

A cause de notre foi, le monde va essayer de nous persécuter comme il a persécuté le Christ. Et cela est d’une brûlante actualité, voyez tous les chrétiens tués au Nigéria, dans les pays arabes et en Asie où l’Islam est prédominant. Mais, Jésus de nous dire « Prenez courage, j’ai vaincu le monde ». Il est écrit dans 1 Jn 5(19) : «Nous savons que nous sommes de Dieu et que le monde entier gît au pouvoir du Mauvais», d’ailleurs,  Satan est appelé «Prince de ce monde » Jn 14(30).    

Le combat contre le diable et ses hordes de démon qui nous persécutent.

Frères et sœurs, nous sommes tous concernés par ce combat spirituel. Dès que nous naissons de nouveau (repentance et acceptation de Jésus comme son Sauveur et Seigneur), nous rentrons de plain-pied dans le combat spirituel, puisque nous devenons disciple du Christ qui est venu pour combattre Satan.

Satan est pour nous un ennemi de toujours, un combat pour toute notre vie. Eph 6(12) : «Car ce n’est pas contre des adversaires de sang et de chair que nous avons à lutter, mais contre les Principautés, contre les Puissances, contre les Régisseurs de ce monde de ténèbres, contre les esprits du mal qui habitent les espaces célestes.» Mais, la Bible nous dit que Satan, est un ennemi, déjà vaincu par Jésus, à la Croix. Hb 2(14)

 

Satan a une multitude de noms.

Jésus nous dit qu’il est le père du mensonge Jn 8(48).Satan est celui qui nous trompe en nous faisant croire qu’un mensonge est vérité, que le mal est le bien… Sachez bien que si vous croyez à ses mensonges, vous lui donnez un accès à votre vie. Jn 10(10) dit que Satan est venu, voler, tuer et détruire, tandis que Jésus est venu nous donner la vie en abondance (salut, guérison, délivrance, tous nos besoins pourvus).

Satan est l’accusateur, celui qui nous accuse devant le trône de Dieu, de nos fautes passées, de nos erreurs, de nos faiblesses ; il nous rappelle notre passé mauvais. Si nous croyons en ces accusations, il crée en nous la culpabilité et la peur de la condamnation de Dieu, alors que nous savons que si nous péchons et que nous le confessons, Jésus nous pardonne toujours.

Mais, Rm 8(1) dit bien « qu’il n’y a plus de condamnation pour ceux qui sont en Jésus Christ », et nous les baptisés nous sommes tous en Jésus-Christ ; n’est-ce pas ? Etes-vous tous en Jésus-Christ ?

Il faut bien comprendre que Satan ne nous aime pas et qu’il fera tout pour nous éloigner de Dieu.

Satan est aussi le meurtrier ; meurtrier dès le commencement.

Regardons ce qui se passe maintenant, le combat spirituel s’intensifie et se diversifie : guerres locales, (Satan a soif de sang)  les livres d’Harry Potter…, les CD avec des messages subliminaux  (Pour plus de détails, je vous conseille d’aller consulter sur le site Christ est Vivant la page intitulée Spécial Jeunes qui explique la manipulation des médias sur nos esprits – et en particulier celui des jeunes-  et la place de l’occultisme dans le monde de la musique) …Mais nous savons que Christ est là pour nous guider, nous protéger, et pour nous défendre.

 

 

 

 

L’action de Satan

L’action de Satan, est multiforme et néfaste. Si nous lui ouvrons des portes en raison de nos péchés, (fréquentation des voyants, alors que pourtant Dieu nous l’interdit)  il n’hésitera pas pour envoyer ses démons en nous. Lv 19(32) ; Dt 18(9-12).

En fait que cherchent les démons ; c’est de trouver une demeure en nous, afin de blasphémer et accomplir ses œuvres néfastes à travers nous (les nombreux enfants et jeunes capturés et massacrés ; c’est l’œuvre du démon).

Et quand le démon rentre en nous, il nous fait souffrir ; il va introduire en nous des maladies (cancers…), des infirmités et même parfois nous envoyer en psychiatrie. Il peut détruire notre vie de couple ou agira négativement sur nos enfants. Quand les parents ou grands-parents font des actes de sorcellerie, il y a toujours des malédictions qui tombent sur les enfants (échec scolaire, sentimental, professionnel). Attention aux gens qui disent, ‘oui, j’ai fait çà, mais il y a longtemps’…

Satan est à l’origine de tout mal, et s’il a tenté Jésus, ce n’est pas nous, qu’il ne tentera pas ! Il agit toujours sur notre point faible. Souvenez-vous, il est dit qu’il est venu tenter Jésus quand il avait faim au désert.

Il agit de la même façon avec nous ; il connait parfaitement nos points faibles.

S’il sait que tu es un coureur de jupon, il va te présenter des femmes aguicheuses devant toi.

S’il sait que tu es intéressé par les jeux, il va mettre sur ton chemin des personnes qui n’ont que cette idée en tête.

Il se déguise aussi en ange de lumière pour mieux te tromper. Il peut t’ envoyer des gens supposés crédibles, mais qui vont t’introduire dans de fausses doctrines (réincarnation) ou des pratiques néfastes (yoga, méditation transcendantale…).

Attention, ce n’est pas Dieu qui nous tente, c’est nous même qui nous laissons tenter. Par contre Dieu ne nous laissera jamais tenté au-delà de nos limites.  Rendons grâce à Dieu que Satan ait une puissance limitée. Satan n’est pas l’égal de Dieu ; il n’est ni omnipotent, ni omniscient, ni omniprésent.

Frères et sœurs, fuyez, fuyez la sorcellerie et l’occultisme sous toutes ses formes. Dieu dit «Vois, je mets aujourd’hui devant toi la vie et le bien, la mort et le mal » Dt 30(15). Choisi la vie !

La victoire de Jésus

Notre joie et notre espérance c’est que Jésus a obtenu pour nous une victoire totale sur Satan et ses démons  par 3 fois : après son baptême au désert, à la Croix Col 2(14-15), à sa Résurrection. Donc, l’ennemi est vaincu, mais Dieu l’a laissé en liberté, et il peut continuer ses actions contre nous.

Cependant, Jésus, non seulement, nous donne autorité et pouvoir, sur toutes les forces de l’ennemi, mais en plus, il nous donne les moyens pour remporter la victoire :

–     Des armes pour le combattre.

–                 Une armure pour nous protéger

–                 Des conseils pour l’éloigner de nous

Mais avant toute chose, la Parole Dieu dit Eph 6(10) : « Au reste, fortifiez-vous dans le Seigneur, et par sa force toute-puissante. Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable. » Comment se fortifier ? Par les sacrements, par la lecture de la Bible.

Cela veut dire que ce n’est pas avec notre propre force que nous pouvons lutter contre les forces des ténèbres mais uniquement avec la force que Dieu nous donne. Ensuite, il nous dit de prendre toutes les armes de Dieu y compris les armes de protection.

I-           QUELLES SONT LES ARMES DE NOTRE COMBAT ?

 

  • 1°  La Parole Dieu qui est l’épée de l’Esprit. Quand on est attaqué par le Satan, surtout ne pas l’insulter mais utiliser la Parole de Dieu : Hb 2 (14), Co 2(13-15). Rm 8(1) ; Lc 10(19) ;

Par exemple :

Tu as du bruit dans ta maison. Que vas-tu faire pour le faire disparaître ?

tu vas appeler d’abord l’archange Michel

tu vas rappeler au diable que Jésus l’a vaincu à la Croix Hb 2 (14), et

ordonne à l’ennemi de sortir de ta maison et envoies-le au pied de la Croix.

Ton enfant se drogue.  La Parole dit qu’on n’a pas le droit de détruire son corps qui est le temple de l’esprit. Tu peux appeler l’Esprit Saint sur lui pour détruire l’influence du mauvais qui est en lui. Demande au Seigneur d’éloigner de lui les copains qui l’entraînent vers la drogue, car la Parole de Dieu dit en Zac 4(6) : «Ce n’est ni par la puissance ni par la force, mais c’est par mon esprit, dit l’Eternel des armées.»  Il est dit aussi « Si donc le Fils vous affranchit …. » L’action de l’Esprit Saint est puissante et libératrice. Car il est écrit dans 2 Co 10(4-5) : «Car les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas charnelles ; mais elles sont puissantes, par la vertu de Dieu, pour renverser des forteresses.  Nous renversons les raisonnements et toute hauteur qui s’élève contre la connaissance de Dieu, et nous amenons toute pensée captive à l’obéissance de Christ.»

Nous aurons aussi à lutter contre les forteresses : l’orgueil, le mensonge, les certitudes… C’est la prédication dans la puissance de l’Esprit qui va nous faire prendre conscience de toutes les forteresses que nous avons en nous et de la nécessité de les faire disparaître – et nous avons tous des forteresses en nous – !

  • 2° Le Nom de Jésus : c’est un Nom qui est au-dessus de tout Nom, un Nom qui est Tout Puissant Ph 2(10) : «afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre, » Voyez l’exemple des 72 disciples qui revenaient de leur mission tout émerveillés de voir que les démons leur étaient soumis au Nom de Jésus. Lc 10(17-19)

Mais, attention : le Nom de Jésus ne peut pas s’utiliser de façon magique, il faut que vous ayez en plus de la connaissance de ce Nom une communion, une intimité avec le Christ, sinon les démons ne vont pas vous obéir. Si tu ne pries pas, si tu mènes une vie désordonnée le Nom de Jésus n’aura aucun effet sur qui ou sur quoi que ce soit.

Exemple : les 7 fils de Scéva Ac19(13-15)…

Un jour chien fonçait vers moi… j’ai dit : ‘Au Nom de Jésus, arrêtez’ et le chien s’est arrêté, net !

  • 3°  La Croix :

C’est sur la Croix que se trouve la victoire sur les ténèbres. C’est sur la Croix que Jésus nous a libérés du péché et du pouvoir du péché. C’est sur la Croix que le vieil homme a été crucifié. C’est sur la Croix que Satan a été vaincu. Croyez- le ; la Croix, c’est pour nous l’arbre de vie.

  • 4°  Le Sang de Jésus : Le Sang de Jésus a une grande puissance. C’est un mystère. C’est ce Sang qui nous purifie de tous les péchés mais aussi qui nous protège contre toutes les forces des ténèbres.  ( Cf, le sang de l’agneau sur les 2 montants et le linteau des portes des hébreux en Egypte). Satan ne veut pas entendre parler du Sang de Jésus, car c’est le Sang de sa défaite. Apo 12(11) : «Ils (les disciples) l’ont vaincu à cause du Sang de l’agneau et à cause de la parole de leur témoignage ».

N’hésite pas à invoquer le Sang de Jésus pour te protéger toi-même, ta famille, ta maison…

Exemple : quand tu prends le volant, invoque le Sang de Jésus pour protéger ta voiture et ton voyage.

Mise en garde, pour ceux qui ont passé des pactes avec le sang des animaux ; c’est un acte très grave et qui a des conséquences. Confessez cette abomination et repentez-vous, repentez-vous !

A côté de ces armes essentielles, on peut ajouter :

Le Saint Esprit qui est le doigt de Dieu par lequel Jésus chassait les démons, c’est lui qui nous convainc de péché et qui nous conduit à la repentance. Les apôtres ne faisaient rien sans consulter le Saint Esprit.

La louange. C’est la louange qui a fait tomber les chaînes de Paul et Silas qui étaient en prison, et qui également a fait tomber les murs de Jéricho.

Exemple : quand vous êtes perturbé, louez Dieu, mettez une cassette de louange.

La prière. Comprenez bien mes biens aimés que toutes ces armes ne peuvent être mises en œuvre que par la prière de foi. Donc, la prière faite avec foi joue un rôle capital. La prière est comme un lance-roquettes.

 Eph 6(18) : «Faites en tout temps par l’Esprit toutes sortes de prières et de supplications. Veillez à cela avec une entière persévérance, et priez pour tous les saints.»

Mt 26(41) : «Veillez et priez, afin que vous ne tombiez pas dans la tentation ».

Jésus priait sans cesse pour demeurer dans la volonté de son Père. La prière met en action les armes.

Il faut faire mention aussi des anges avec leur chef l’archange Michel qui jouent un rôle important dans le combat spirituel. Je vous ai donné un exemple un peu plus haut.

II –  L’ARMURE

 

Dieu nous donne aussi une puissante armure de protection qui protège tout notre corps, de la tête au pied. Eph 6(14-18).  On ne détaillera pas aujourd’hui cette partie. Sachez toutefois, que dans les 5 pièces qui constituent l’armure, il n’est pas fait mention du dos. Pourquoi ? Car un chrétien digne de ce nom ne tourne pas le dos à l’ennemi, puisqu’il est équipé pour se fortifier et donc l’écarter ou pour se protéger et le combattre s’il attaque.

III – CONSEILS

 

La prise en considération de ce que nous disent Pierre et Jacques peut nous aider dans ce combat.

Pierre nous dit 1Pi 5(8) : «Soyez sobres, veillez. Votre partie adverse, le diable, comme un lion rugissant, rôde, cherchant qui dévorer. »

Jc 4(7) : « Soumettez-vous donc à Dieu ; résistez au diable, et il fuira loin de vous.»

Jc 4(8) : « Approchez-vous de Dieu, et il s’approchera de vous. »Nous devons toujours essayer de faire la volonté de Dieu et avoir une intelligence renouvelée pour savoir ce qui plait à Dieu.

Evitez de trop parler du diable ; c’est lui donner trop d’importance, car après tout il est un ennemi vaincu !

Parlez plutôt du Christ de ce qu’il a fait pour nous à la Croix et à sa résurrection, témoignez de ce qu’il fait pour vous actuellement.

Nous ne pensons pas qu’il soit absolument nécessaire de connaître un ennemi vaincu pour mieux le combattre. Ce qui est important c’est de connaître CELUI qui l’a vaincu et qui s’appelle JESUS CHRIST, afin d’entrer et de demeurer dans SA VICTOIRE par LES MOYENS qu’IL a DONNES et d’abord sa Parole.

1Jn 5(18) : «Nous savons que quiconque est né de Dieu ne pèche pas »

Si tu mènes une vie juste et de droiture, si tu marches à la lumière du Christ et que tu demeures en sa Parole, aucun démon ne pourra rentrer en toi.

 

CONCLUSION

 

En résumé, quelles sont les clés d’un combat spirituel victorieux ?

Premièrement, comptons sur la puissance de Dieu, et non sur la nôtre.

Deuxièmement, agissons au Nom de Jésus, et non dans le nôtre.

Troisièmement, protégeons-nous en revêtant l’armure spirituelle au complet.

Quatrièmement, livrons la bataille si besoin, avec l’épée de l’Esprit – la Parole de Dieu.

Le Berger

12.04.14

Print Friendly, PDF & Email