La communion Spirituelle

La communion SpirituelleCertains d’entre vous, ne sont pas être en règle avec l’Eglise et ne peuvent peut être pas recevoir la Communion Sacramentelle. Vous pouvez cependant demander la Communion Spirituelle

Selon saint Thomas d’Aquin  il y a deux manières de recevoir l’Eucharistie :

–  l’une sacramentelle par laquelle on reçoit le sacrement et ses effets (si on est en état de grâce),

–  et l’autre spirituelle par laquelle on reçoit l’effet du sacrement qui consiste à être spirituellement uni au Christ.

 

La communion spirituelle, ou communion de désir, est un acte que vous pouvez poser, ou plutôt un don de Dieu que vous pouvez recevoir,

–  lorsque vous êtes géographiquement éloignés du lieu liturgique, malade, alité.

– lorsque votre situation matrimoniale ne vous permet pas de consommer physiquement les saintes espèces

 

Communier spirituellement, c’est s’unir à Jésus-Christ présent dans l’Eucharistie, non pas en le recevant sacramentellement, mais par le désir explicite, la foi en l’Eucharistie, la charité, l’amour du Christ.

La communion spirituelle ne se réalise que si l’on a l’ardent désir de recevoir réellement le sacrement et d’être uni au Corps mystique du Christ qui est l’Église. (voir prière en bas)

 

Trois dispositions du cœur constituent la communion spirituelle :

 

1. l’acte de foi à la présence réelle de Jésus-Christ au sacrement de l’autel;

2. l’acte de désir, dont une forme très recommandable consiste à s’imaginer que l’on s’approche de la sainte table et que l’on reçoit l’hostie de la main du prêtre;

3. l’acte d’action de grâces, le même que si l’on avait réellement communié.

 

Le moment où la communion spirituelle est particulièrement indiquée est naturellement celui de la communion du prêtre à la messe, ou encore au moment de la communion quand  la personne  s’avance en croisant les bras sur la poitrine ; mais on peut aussi communier spirituellement à tout moment de la journée, autant de fois que l’on veut et en n’importe quel lieu.

 

Les effets de la communion spirituelle sont identiques à ceux de la communion sacramentelle, sauf leur intensité, qui est moindre. Sachez toutefois, qu’ une communion spirituelle, faite avec ferveur, pourra produire plus de fruit qu’une communion sacramentelle faite avec tiédeur.

 

COMMUNION SPIRITUELLE : PRIERE

Mon Dieu, je crois que tu es réellement présent par le très saint Sacrement de l’autel. Je t’aime par-dessus tout et je désire ardemment te recevoir en mon âme ; mais, ne pouvant le faire sacramentellement, viens au moins spirituellement en mon cœur… O Seigneur, ne permets pas que je me sépare de toi !

Evelyne et Yolande

Print Friendly, PDF & Email