Une autre forme de jeûne

                            UNE AUTRE FORME DE JEÛNE

 

“Personne n’a jamais pu dompter la langue…” Jacques 3.8

Rabbi Joseph Telushkin donne de nombreuses conférences sur le pouvoir des mots. Il demande souvent à son auditoire quels sont ceux qui peuvent s’abstenir de dire la moindre parole désobligeante à quelqu’un pendant au moins 24 heures. D’ordinaire la majorité admet se sentir incapable de prendre un tel engagement ! Il explique : “Si vous ne pouvez pas vous abstenir de boire de l’alcool pendant 24 heures, vous êtes dépendant de l’alcool. Si vous ne pouvez vous abstenir de fumer pendant 24 heures, vous êtes “accro” à la cigarette. De même si vous ne pouvez pas vous passer de prononcer des mots désobligeants, critiques ou négatifs sur d’autres personnes, vous avez perdu le contrôle de votre langue, vous êtes “dépendant” du péché de médisance entre autres.” Certains chrétiens pratiquent le jeûne, afin de consacrer davantage de temps à la prière. Peut-être devrions-nous pratiquer aussi une autre forme de jeûne : celui de la parole ! Essayons de demeurer silencieux quand nous n’avons rien de constructif à dire, ou quand nous serions tentés de critiquer ou médire de nos frères et sœurs. Croyez-vous que ce serait facile ? Sûrement pas ! Jacques déclare : “Personne n’a jamais pu dompter la langue”. Remarquez qu’il n’a pas écrit qu’il était impossible de dompter la langue. Car rien n’est impossible à Dieu. Contrôler nos paroles est une tâche au-dessus de nos meilleures résolutions, de nos plus grands efforts. Dieu seul peut nous aider à neutraliser les effets négatifs de nos paroles. La plupart d’entre nous seraient horrifiés à l’idée de commettre des péchés tels qu’abuser d’un enfant, tuer son voisin ou violer une femme. Pourtant nous tolérons la médisance, les petits mensonges, la critique vis-à-vis des autres, les paroles pleines de sarcasme, les moqueries, les plaisanteries vulgaires, car nous ne leur accordons pas la même importance. Mais Jacques écrit que de tels péchés, issus de la langue trouvent leur origine dans “l’enfer même” (Jacques 3.6). Une accusation redoutable ! Alors faisons nôtre ce verset : “Toutes les paroles de ma bouche sont justes…” (Proverbes 8.8).

Bob Gass  Extrait de « Sa Parole pour Aujourd’hui »                                                                                                                                          Cette brochure trimestrielle est disponible gratuitement                                                                                                                      Adressez-vous à SPPA, BP3 24220 St Cyprien, ou téléphonez au 05 53 30 32 81                                                                                               Ou encore téléchargez le bulletin d’abonnement sur www.saparole.com 

 

Print Friendly, PDF & Email