Vous êtes les sarments, moi je suis la vigne.

père Hervé Loua 03.10.20

Print Friendly, PDF & Email