L’activation de notre foi comme celle de la veuve de Serepta

 

L’ACTIVATION DE NOTRE FOI COMME CELLE DE LA VEUVE DE SAREPTA.

Dans les temps difficiles, le fils de Dieu doit mettre sa foi en action. Chaque chrétien doit savoir activer sa foi pour avoir son propre témoignage. L’activation de cette foi est possible grâce à la Parole révélée (le Rhema). Elle passe souvent par un combat rude, une lutte entre vos pensées et la Parole de Dieu. En effet, certains chrétiens vivent une vie fade parce qu’ils n’arrivent pas à activer leur foi, dû à l’état de leurs pensées.

Élie, le Thischbite, l’un des habitants de Galaad, avait décrété qu’il n’y aurait pas la pluie et de la rosée pendant trois années et six mois. Mais Dieu nourrissait Élie par l’eau du torrent et de la viande que les corbeaux lui amenaient. Quand l’eau du torrent eut tari, Élie se rendit sur instruction de Dieu chez une veuve à Sarepta. *Souvent, l’instrument de votre délivrance n’est pas celui auquel vous pensez.* Dieu utilise toujours des choses infimes et inconsidérées pour faire des exploits. Dans tout le pays, Dieu porta le choix sur une veuve qui n’avait pas de quoi manger, elle et son enfant. _« … Je n’ai rien de cuit, je n’ai qu’une poignée de farine dans un pot et un peu d’huile dans une cruche »_ , répondit-elle. Comme elle, certaines personnes aiment présenter leurs réalités sans regarder à la vérité de la Parole de Dieu. Ce que la veuve a présenté est la réalité, mais la vérité est que ce peu est suffisant pour nourrir sa famille pendant toute cette période de soudure.

Le Prophète Élie ne s’est pas apitoyé sur le sort de la veuve, mais il a plutôt agi selon l’ordre que Dieu lui avait donné. Il lui dit: _«Ne crains point, rentre, fais comme tu as dit. Seulement, prépare-moi d’abord avec cela un petit gâteau, et tu me l’apporteras; tu en feras ensuite pour toi et pour ton fils.»_ (1 Roi 17:13) *Ce qui bloque le miracle du chrétien, ce n’est pas le manque de prière, mais l’opposition de ses pensées à la Parole de Dieu.* En effet, si le prophète Élie avait choisi de traduire sa compassion envers la veuve, au lieu de faire ce que Dieu lui avait ordonné, il n’y aurait pas eu de miracle. *Votre obéissance à la Parole de Dieu est plus importante que la considération de vos compassions charnelles.* La veuve alla, et fit selon la parole d’Élie. Et pendant longtemps elle eut de quoi manger, elle et sa famille, aussi bien qu’Élie. La farine qui était dans le pot ne manqua point, et l’huile qui était dans la cruche ne diminua point, selon la parole que l’Éternel avait prononcée par Élie.

Un jour Jésus avait en face de lui une foule affamée dans un lieu désert, à une heure avancée. Jésus a refusé de suivre les plaintes et les murmures des disciples: _« Ce lieu est désert, et l’heure est déjà avancée ; renvoie-les, afin qu’ils aillent dans les campagnes et dans les villages des environs, pour s’acheter de quoi manger. »_ (Marc 6:35-36).

Spirituellement Jésus voyait la nourriture qui était suffisante pour tout le monde, mais pour les disciples il ne restait que cinq pains et deux poissons.

*L’indication naturelle peut vous donner une information, mais elle est incapable de produire le miraculeux divin.*

Devant certaines situations, vous devez refuser de chercher des solutions mathématiques, qui à la fin vous donneront des frustrations et des remords. Choisissez d’agir par la Parole de Dieu et la foi, car c’est la seule alternative pour voir le surnaturel divin dans votre vie. *Vous pouvez expérimenter le miracle dans votre vie, si vous faites ce que Dieu vous dit sans discuter.*

Sachez qu’il n’y a pas de miracles sans votre foi en action. Choisissez d’agir par la foi sur la base de ce que Dieu vous dit. *Si vous vous attachez à la Parole de Dieu, elle créera en vous une ferme assurance et vous permettra de faire une démonstration de l’invisible, en mettant votre foi en action.*

Dr Mamadou P KARAMBIRI

Pain de Vie 16. 08. 2020

 

Print Friendly, PDF & Email