«

»

…lentement, s’il le faut, mais avance !

 

….. lentement s’il le faut, mais avance !

 

Michelle  a fait un AVC fin novembre 2014. Elle est sortie du coma fin janvier 2015. Son mari a écrit ce poème pour elle et le lui a lu, à l’oreille.

Le lendemain, elle se réveilla ; depuis, elle va beaucoup mieux….

Merci à François M. qui nous a partagé ce beau témoignage de confiance et d’espoir, mais beaucoup plus encore, message de vie, d’espérance et d’Amour.

 

Oui, Dieu laisse parfois les épreuves nous accabler, mais Il est là, présent, Il veille, Il n’abandonne jamais ses enfants. Non seulement, c’est écrit dans la Bible : «  je ne te laisserai point, et je ne t’abandonnerai point. » Jos 1(5),  mais  Il  le prouve au travers de nos vies, car en effet, « la main de l’Eternel n’est pas trop courte pour sauver, Ni son oreille trop dure pour entendre » .Isaïe 59 (1) … « et nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu. » Rm 8(28)

Voici un message que Michelle a rédigé elle-même à l’ordinateur après avoir repris le partiellement le contrôle de ses mains environ un mois après sa sortie du coma, soit fin février 2015.

 

 » Je vais beaucoup mieux, même si mon unique moyen de locomotion reste encore un 4 X 4 poussé à freinage mécanique et bonus écologique maximum.

 Et si je vais mieux c’est grâce à la main de Dieu qui tient celle des médecins et soignants, à vos prières, à vos visites fraternelles  et amicales et à vos encouragements ..bref à tout cet Amour qui m’entoure.

Que puis-je vous offrir en échange ? …mes prières bien sûr…n’hésitez pas  à me les demander,  j’ai tout mon temps.

Les séances de rééducation se font de plus en plus intensives, donc fatigantes, mais elles produisent lentement, au fil des jours, des résultats.

Le personnel soignant est admirable de dévouement et d’humanité.

Je tiens à vous faire partager le bonheur (et l’émotion) que j’ai éprouvé en recevant un cadeau de mon mari. Ce cadeau, il me l’a offert au moment le plus difficile de mon épreuve quand j’étais dans le coma sous intubation et branchements de survie. Il s’agit d’un texte qu’il m’a lu 2 fois : la première à un moment où mon cerveau était en panne (coma) mais mon inconscient  enregistrait,  et un peu plus tard après mon réveil. Ce texte est un ressenti d’émotion et surtout de grande espérance…

…et comme un bonheur peut et doit être partagé, je vous le livre.

Il s’intitule : ODE A L’ESPÉRANCE

 ‘’Quand je regarde ton visage de souffrance,

Je vois la main de Dieu posée sur ton front

Quand je vois tes yeux fermés,

Ton âme me regarde

Quand une larme perle au coin de ton œil endormi,

Je vois une goutte de vie.

Quand je vois ta respiration douce et silencieuse,

J’entends le souffle de Dieu.

Si je n’entends rien,

Je sais que tu me parles.

Si je te parle,

Je sais que tu m’entends

Alors je sais que tu vis

Et mon espérance grandit

Quand je rentre dans ta chambre, au bout d’un long couloir,

Je vois au travers des mains qui te soignent la main de Dieu,

Et mon espérance grandit encore.

Dans ce silence, la vie est toujours là,

Et j’entends l’Être Suprême te souffler tendrement dans l’oreille :

« Je suis là, avance, lentement s’il le faut, mais avance !

Tu ne tomberas pas, car je ne te lâche pas…

Et inspire à ceux qui t’entourent les prières d’espérance qui nourrissent mon Cœur Sacré »

Amen ‘’

…Le lendemain je recevais du prêtre, le sacrement des malades…

Le surlendemain j’étais en phase de réveil….

 L’Amour est une thérapie extraordinaire, celui de Dieu, celui de vous tous qui m’entourez…alors je vous donne le mien en échange, tout aussi généreusement

Je vous embrasse et je vous aime.

Michelle 26.04.16

P.S. Avec l’accord de Michelle, François a composé une mélodie sur les paroles de son « Ode à l’Espérance»   Ecoutez !

 

07 Ode à l’Espérance.mp3

Ode à l’Espérance, mélodie François Mander mp3  26.04.16
 
Print Friendly