«

»

Pour vous qui Suis-je ? – Ernest Marcelin 07.05.16

POUR VOUS QUI SUIS-JE ?

Qui est-il pour toi ?

Le  Seigneur après avoir posé cette question à ses disciples nous pose aujourd’hui, la même question. Dans un monde tourmenté où prolifèrent les sectes, les religions de toutes sortes, où la foi diminue, pour bon nombre de croyants la réponse n’est pas évidente, et le  Credo que nous récitons mécaniquement est loin d’être suffisant !

Reprenons ce texte où Jésus a posé la question à ses disciples

Lisons Mt 16 (13-16) :

« Jésus, étant arrivé dans le territoire de Césarée de Philippe, demanda à ses disciples : Qui dit-on que je suis, moi, le Fils de l’homme ? Ils répondirent : Les uns disent que tu es Jean-Baptiste ; les autres, Elie ; les autres, Jérémie, ou l’un des prophètes.  Et vous, leur dit-il, qui dites-vous que je suis ?  Simon Pierre répondit: Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant.»

Avant d’aller plus loin faisons 2 remarques :

  • Jésus leur pose la question à Césarée de Philippe (ville du nom de l’empereur romain César) où régnait le Dieu de César.
  • Jésus n’a pas posé la question à n’importe qui, mais à ses disciples, c’est à dire à ceux qui pendant 3 ans l’ont entendu, vu guérir les malades, accomplir des miracles… C’est l’apôtre Pierre qui lui répondit :

«Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant » Mt 16(16).

Christ, est  le Messie, le Oint. Frères et sœurs, en quoi est-il le Messie pour vous ?

Je vous laisse répondre !

Il est le Messie car il a accompli les prophéties de l’AT. Concernant la venue du Messie en particulier Is 7(14) :

«C’est pourquoi le Seigneur lui-même vous donnera un signe, Voici, la jeune fille deviendra enceinte, elle enfantera un fils, Et elle lui donnera le nom d’Emmanuel. »; Is 9(5)

«Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, Et la domination reposera sur son épaule ; On l’appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix. »

Il est l’Emmanuel,  Dieu avec nous. Croyez-vous qu’il est là avec nous, au milieu de nous, cet après-midi. ???

Il est là pour nous bénir, pour nous guérir…Le croyez-vous ??

J.Baptiste doute. Dans sa prison ne comprenant pas ce qui se passait, il envoie 2 disciples demander à Jésus « Es-tu celui qui doit venir, ou devons-nous en attendre un autre ? » Jésus répond Lc7(22)

«Allez rapporter à Jean ce que vous avez vu et entendu: les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés, les sourds entendent, les morts ressuscitent, la bonne nouvelle est annoncée aux pauvres. « .

Ce qui correspond exactement à Isaie 35(5-6) qui annonce ce que le Messie allait accomplir.

Les juifs attendent un Messie qui devait être un homme de la descendance de David, puissant et guerrier qui allait délivrer Israël de l’esclavage des romains, alors que Jésus est venu nous libérer d’un tout autre esclavage, beaucoup plus important ; l’esclavage du péché. Par sa Parole, par ses œuvres, il le prouve.

Mais, Jésus est le Fils de  Dieu. L’apôtre Jean nous dira aussi dans Jn 20(31) qu’il n’a retenu dans son Evangile que quelques signes opérés par Jésus.

«Mais ces choses ont été écrites afin que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et qu’en croyant vous ayez la vie en son nom.»

Frères et sœurs, croyez-vous que Jésus est plus grand qu’un prophète ; il n’est ni J.B., ni Elie mais il est  Dieu. Le croyez-vous ? Il est  Dieu !

L’apôtre Pierre dit qu’il est le fils du  Dieu vivant, c’est à dire  Dieu lui-même.

Pour cela, nous avons le témoignage du Père lors du baptême de Jésus en Mt 3(17) :

«Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection.», et encore, lors de la Transfiguration de Jésus en Mt 17(5) : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection : écoutez-le !» Il ajoute écoutez-le !

Jésus préexistait auprès du Père avant la création Jn 8(58) :

«En vérité, en vérité, je vous le dis, avant qu’Abraham fût, je suis ».

Jn 1(1 ; 14) :

«Au commencement était la Parole, et la Parole était avec  Dieu, et la Parole était  Dieu. » ; « Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité ; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père.»

Frères et sœurs, là encore il est dit que Jésus Christ est à la fois le Messie et  Dieu. Le croyez-vous ? Alors, applaudissez-le !

 

Jésus est le Fils de  Dieu, nous venons de le voir, Jésus est aussi Sauveur. Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde pour sauver l’humanité perdue à cause du péché de désobéissance d’Adam au jardin d’Eden, et lui seul –Jésus – pouvait nous sauver, et cela pour 2 raisons :

  • Quand Adam a péché, tout le pouvoir qu’il avait reçu de Dieu est passé sous le contrôle de Satan , d’où la promesse de  Dieu de rachat de son peuple Gn 3(15) :

«Je mettrai inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité : celle-ci t’écrasera la tête, et tu lui blesseras le talon. »

Il est question de la postérité de la femme seulement,  qui écrasera la tête du serpent. Or nous ne connaissons qu’un seul homme qui soit né d’une femme et sans géniteur : c’est Jésus !

  • La deuxième raison c’est Jésus seul qui peut nous sauver car il est à la fois homme et

Il fallait qu’il soit homme, car c’est un homme qui a péché (Adam) et qui nous a conduits à la perdition. C’est donc un homme – Jésus, nouvel Adam – envoyé par le Père qui viendra pour nous délivrer de l’esclavage du péché et nous conduire au salut.

Il fallait aussi qu’il soit  Dieu, (Jésus est fils de  Dieu donc il est  Dieu) car seul  Dieu peut pardonner les péchés.

Tous les hommes,  descendants d’Adam ont péché et sont privés de la Gloire de  Dieu. Rm 3 (23)  Et le salaire du péché c’est la mort nous disent les Ecritures en Rm 6 (23)

C’est alors, que  Dieu le Père décida d’envoyer par amour, son fils, qui subira le châtiment à notre place Jn 3(16) :

«Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle ».

Et, tous ceux qui se repentent et croient en Jésus, et en son sacrifice sur la Croix, obtiennent du Seigneur le pardon de leurs péchés.  Tous leurs péchés – passés, présents et à venir- sont effacés par le Sang de Jésus et ils obtiennent aussi le Saint Esprit.

Jean Baptiste en parlant de Jésus avait dit :«Voici l’Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde.» Jn 1(29).

        Jésus est donc venu sauver toute l’humanité pécheresse, et pas seulement Israël.

Jésus est mort sur la Croix à cause de nos péchés, mais il est aussi ressuscité pour notre salut et pour confirmer tout ce que Jésus a fait pour nous, sur la Croix.

        Par sa Résurrection, Jésus inaugure la Nouvelle Création et la vie nouvelle.

«Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées ; voici, toutes choses sont devenues nouvelles.» 2 Co 5(17). 

La Résurrection confirme tout ce que Jésus a fait pour nous sur la Croix.

Dans ce salut la foi joue un rôle capital ; les mérites ne sont pas pris en compte, mais l’apôtre Jacques nous dit que la foi doit produire des œuvres.

Rôle important aussi joué par le Sang de Jésus Rm 5(9) :

«A plus forte raison donc, maintenant que nous sommes justifiés par son sang, serons-nous sauvés par lui de la colère.»

Le Sang joue aussi un rôle très important dans le rachat des péchés, lors de notre libération de l’esclavage du péché.

Croyez-vous vraiment que par son Sang il nous a rachetés ?

Le Nom de Jésus joue un rôle très important aussi pour le salut Ac 4 (12) :

«Il n’y a de salut en aucun autre ; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés.»

Frères et sœurs, la bonne nouvelle pour nous, c’est que  Dieu veut que tous ses enfants soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité 1 Ti 2(4).  Le croyez-vous aussi ?

Le dernier point que je voudrais aborder avec vous c’est Jésus-christ est aussi Seigneur

Jésus ressuscité, a été glorifié, Dieu l’a élevé et lui a donné le nom et le titre  Seigneur Ph 2(9-11) :

« C’est pourquoi aussi Dieu l’a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom,  afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre, et que toute langue confesse que Jésus-Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père.»

Donc, Jésus est  Seigneur et le Saint Esprit qui vient nous le révéler. L’apôtre Paul nous dit

«nul ne peut dire: Jésus est le  Seigneur ! si ce n’est par le Saint-Esprit.»1 Co 12(3)

Ma sœur, mon frère. Pour toi, que veut dire que Jésus est Seigneur?

Je vous laisse répondre !!!

Un  Seigneur c’est celui qui  Règne,  Domine, Contrôle, Guide. C’est celui qui entraîne et conduit totalement et entièrement ma vie

Jésus  Seigneur veut dire au moins 2 choses :

  • Puisqu’il est ton Seigneur, le maître  de ta vie; tu dois le laisser conduire ta vie spirituelle, familiale, professionnelle, bref il doit conduire ta vie de tous les jours. Alors, adore le, bénis le, glorifie le, chaque jour.

Tu dois obéir à sa Parole et faire sa volonté. Jésus avait dit à ses disciples :

«Pourquoi m’appelez-vous Seigneur,  Seigneur ! et ne faites-vous pas ce que je dis ?  » Lc 6(46).

Appliquez sa loi d’amour ; aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés.  C’est ce qu’il pourrait  dire à beaucoup d’entre nous.

  • Pour bien montrer que Jésus est ton Seigneur, il faut lui laisser venir en toi par son Saint Esprit, en te libérant de ce moi qui est en toi et qui prend tout l’espace, te libérer aussi de tous les autres péchés importants, en particulier le non pardon, la fréquentation des voyants.

Attention qui est ton Seigneur ?

Est-ce le marabout ou est-ce Jésus ?

Est-ce l’argent, la télé, le besoin de dominer…. ?

Je répète, mon frère, ma sœur, qui est vraiment ton  Seigneur ?

Toi qui te reconnais dans les pratiques ci-dessus, cesse ces fréquentations qui ne peuvent te conduire qu’à la perdition, car  Dieu te l’interdit Dt 18(10-12) :

 

 «Qu’on ne trouve chez toi personne qui fasse passer son fils ou sa fille par le feu, personne qui exerce le métier de devin, d’astrologue, d’augure, de magicien, d’enchanteur, personne qui consulte ceux qui évoquent les esprits ou disent la bonne aventure, personne qui interroge les morts.  Car quiconque fait ces choses est en abomination à l’Eternel ; et c’est à cause de ces abominations que l’Eternel, ton Dieu, va chasser ces nations devant toi. Tu seras entièrement à l’Eternel, ton Dieu. »

 

Change ta manière d’agir et de réagir ! Accepte JESUS comme ton Seigneur. A toi de choisir ton camp, pas de partage, il n’y a qu’un seul  choix qui mène à la victoire :

– Jésus ou le Monde ?

– Jésus ou le diable ?

– Jésus ou ton Moi ?

– La Lumière ou les ténèbres ?

CONCLUSION

Mon frère, ma sœur, ton éternité dépend de Jésus qui seul peut donner un sens à ta vie et te donner la vie éternelle.

 Es-tu vraiment sûr d’avoir pris Jésus comme ton Sauveur, c’est à dire le seul chemin qui peut te conduire au Père ?

Si tu penses que Jésus est ton  Seigneur, es-tu prêt à le proclamer publiquement ? Nul ne peut tricher avec le Seigneur, il sait tout, il est  Dieu !

Si tu penses qu’il est ton   Seigneur, bâtis ta vie sur lui, fais-lui confiance, laisse-le, te conduire là où il veut, comme il veut, sachant que l’objectif final est de lui ressembler !

Sois certain que ce que veut le  Seigneur, c’est établir une vraie intimité avec toi, une communion dans la joie, dans l’amour, dans la paix

Si Dieu est vraiment le Maître de ta vie, tu pourras, un jour, l’entendre dire:  » C’est bien, bon et fidèle serviteur… entre dans la joie de ton Maître « 

Alléluia, Gloire à  Dieu !

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email