La Repentance

LA REPENTANCE

Le message de la repentance est pratiquement inexistant dans nos églises, et pourtant se repentir est une nécessité absolue. Certains acceptent Jésus comme leur Seigneur mais pas comme leur sauveur. D’ailleurs, la première prédication de Jésus tout au début de son ministère terrestre n’a-t-elle pas été

« Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche » Matthieu 4-17; Marc 1-15.

Ainsi la repentance est le premier message de la Nouvelle Alliance. L’apôtre Pierre, le jour de la Pentecôte prêcha lui aussi la même chose : Actes 2, 37-38. Il est écrit :

« Après avoir entendu ce discours, ils eurent le cœur vivement touché, et ils dirent à Pierre et aux autres apôtres: Hommes frères, que devons-nous faire ? Pierre leur dit: Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, pour le pardon de vos péchés; et vous recevrez le don du Saint-Esprit ».

Sans la repentance, il est impossible de recevoir le pardon des péchés, la réconciliation avec Dieu, et encore moins le salut. C’est le Saint Esprit qui nous convainc de péché afin de pouvoir nous repentir.

Le refus de se repentir rend notre foi vaine, et nous empêche de plaire à Dieu.

Jésus dit «Si vous ne vous repentez pas, vous périrez tous». Luc 13, 13.

C’est une exigence fondamentale du salut pour qui croit en le Seigneur Jésus Christ et une injonction que Jésus adresse à chacun d’entre nous. En cas de refus, la conséquence c’est la mort spirituelle. Amen !

C’est donc un message universel qui concerne tout le monde, car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu, nous dit Romains 3, 23.                                                                                            Ecoutez-bien ! Le Seigneur recommandait à ses disciples de prêcher la repentance et le pardon à toutes les nations jusqu’à son retour. Luc 24, 47.                                                                                                 De même l’apôtre Paul enseignait aux juifs et aux grecs la repentance envers Dieu, et la foi en Jésus-Christ. Actes 20, 21.

Ainsi, la foi en Jésus Christ et la repentance sont liées.

QU’EST-CE QUE LA REPENTANCE ?

La repentance, c’est un changement de pensée et d’état d’esprit à l’égard de Christ et de Dieu.                  Se repentir c’est faire un demi-tour dans sa pensée, comme le montrent ces 3 exemples :                                  –       De l’Apôtre Paul qui avant sa conversion persécutait ceux qui suivaient Jésus, et qui après avoir été touché par le Christ sur la route de Damas, s’est repenti  et s’est mis à servir Jésus. Actes 9.                      –       De Zachée, collecteur d’impôt, homme très riche, qui après sa rencontre avec Jésus décida de faire don aux pauvres de la moitié de ses biens. Luc 19,1-10                                                                               –       De l’enfant prodigue qui tombé en totale déchéance après avoir dilapidé tous ses biens, décida de revenir vers le père dans une véritable repentance.                                                                             Luc 15,18.                                                                                                                                                      Il n’y a pas de vie chrétienne victorieuse sans une véritable repentance puisque le vrai problème de l’homme c’est le péché, qui est une offense à Dieu. Cette décision de se séparer de l’ancienne façon de penser et d’agir, en adoptant une nouvelle pensée selon Dieu, va entraîner des changements immédiats ou progressifs dans tous les domaines de notre vie. (Caractère, plaisirs, désirs, envies, émotions habitudes, tenue, vie conjugale, professionnelle, finances, etc..).                                                                Et pour que notre repentance soit complète, cela implique que tous ces aspects énumérés ci-dessus connaissent eux aussi un changement.

Un certain nombre de chrétiens qui ont soi-disant accepté Jésus comme leur Sauveur prétendent se repentir, et pourtant aucun signe visible ne montre de réel changement dans leur vie quotidienne. En d’autres termes, ils acceptent Jésus comme leur Sauveur, mais pas comme leur Seigneur. Où est donc la faille ?

Frères et sœurs il s’agit là, d’’une conception erronée de la foi. Pourquoi ?

Parce que c’est la foi en la Parole de Dieu qui conduit à la repentance. La vraie foi se traduit donc par la confession et l’abandon du péché. Nous voyons ainsi que la véritable repentance et la véritable foi sont inséparables et dépendantes l’une de l’autre.

Frères et sœurs quel est le but de cet enseignement ?

C’est de nous amener à nous interroger chacun ici présent sur notre propre repentance, et à nous demander si elle a bien produit le fruit espéré, c’est-à-dire une vie changée, transformée, à l’image de Christ?

Amen, Alléluia

 

LA REPENTANCE C’EST UNE OEUVRE VOULUE PAR DIEU

Frères et sœurs, rappelons-nous que la première fois que nous avons fait acte de repentance c’est le jour où nous avons cru en Jésus-Christ comme notre Sauveur et Seigneur. Autrefois, nous vivions dans le péché. Aujourd’hui, devenus enfant de Dieu, nous le connaissons, et nous avons commencé une nouvelle vie en Jésus. Nous avons spirituellement fait un demi-tour complet dans notre vie. Il y a eu un changement au niveau de notre état d’esprit, de notre perception de Dieu et de Jésus, d’ailleurs, l’écriture dit :

«Nul ne peut venir à moi, si le Père qui m’a envoyé ne l’attire » Jean 6, 44.

La repentance est donc bien le chemin de retour à Dieu, car je vous le rappelle, il n’y a pas de vie chrétienne victorieuse sans repentance. Amen                                                                                        Mon frère, ma sœur, crois qu’au moment où tu t’arrêtes et tu te dis :                                                         Par la grâce de Dieu, je n’irai pas plus loin sur le chemin de la mort éternelle. Je me repens envers toi Seigneur, et me détourne de mes péchés.                                                                                                  Eh bien à ce moment précis, Dieu te donne la force de changer concrètement ton comportement et ta vie pour aboutir à la conversion                                                                                                                     Amen 

CE QUE N’EST PAS LA VERITABLE REPENTANCE                                                                                           –       La repentance, ce n’est pas seulement la conviction de péché donnée par le Saint Esprit. Il faut aussi le regretter, et décider d’abandonner ce péché                                                                                          –       Pleurer ou avoir du remords pour ton péché n’est pas se repentir. Judas aussi a pleuré, mais il ne s’est pas repenti pour autant pour recevoir le pardon de Dieu.                                                                         –       De même que ceux qui confessent souvent et x fois le même péché ne connaissent pas le vrai repentir.                                                                                                                                         Quelles sont les conséquences de la mauvaise repentance?                                                               La mauvaise repentance n’amène pas à la transformation totale. Elle fait que notre cœur reste toujours attaché aux choses du monde. Elle voile notre bonne compréhension de la Parole de Dieu. 

La fausse repentance établit un pont entre la vie en Christ et la vie païenne. Ce pont nous relie toujours aux mêmes péchés que nous avons cru abandonner.

« Ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur! n’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais seulement celui qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux ». Matthieu 7, 21.

En fait, celui- là ne fait pas la volonté de Dieu, mais la sienne ! 

DE LA REPENTANCE A LA CONVERSION

Bien qu’étant chrétien, nous sommes tous des pêcheurs. Il arrive souvent que l’on puisse pécher. Dieu sait tout cela, mais ce qu’Il attend le plus de nous, c’est une attitude de repentance authentique. Sachant que la repentance précède toujours la conversion, à partir de là, nous sommes donc amenés à manifester ce changement de comportement en agissant conformément à la parole de Dieu. Parvenir à la conversion implique de passer par un itinéraire spirituel que nous allons découvrir maintenant :

  • La prise de conscience

« J’ai péché contre toi seul, et j’ai fait ce qui est mal à tes yeux » Psaumes 51, 4.

La première chose à faire après qu’on ait péché, c’est de prendre conscience de notre péché, grâce à l’action de l’Esprit Saint. C’est une manière de reconnaître son tort. Si tu ne peux pas admettre que tu as mal agi, comment donc peux-tu changer ? C’est quelque chose qui se passe à l’intérieur de ton cœur. Tu n’as point besoin qu’on te dise que c’est mauvais, ta conscience te le reproche. Toute repentance authentique commence donc par la prise de conscience.                                                                           Ta conscience te dit : Arrête ! ….                                                                                                          

  • Le regret                                                                                                                                                 C’est un état plus ou moins douloureux, qui exprime la peine que l’on ressent après avoir commis quelque chose de mauvais.                                                                                                                                                                 Pierre a renié Jésus à trois reprises, mais après avoir pris conscience de son acte, il a éprouvé du regret, c’est la raison pour laquelle il a pleuré amèrement.                                                                    Luc 22, 61-62.                                                                                                                                         Le roi David hanté par le regret de sa faute, voit qu’il a par-dessus tout péché contre Dieu. Psaume 51, 3-6.                                                                                                                                                       Il y a toujours des signes extérieurs de regret. Celui qui n’en éprouve pas démontre qu’il est prêt à recommencer. Eprouver du regret, c’est se dire : Comment ai-je pu faire une pareille chose ? Comment ai-je pu en arriver là ?                                                                                                                                                            Par contre, si tu restes indifférent face au tort que tu as causé à Dieu ou à ton prochain, alors il n’y a pas encore une seule ombre de repentance.
  • La confession et le pardon                                                                                                                   Le fils prodigue revient vers le Père en lui disant : «Père, j’ai péché contre le ciel et contre toi » Luc 15, 18. Prendre conscience de sa faute et la regretter, parfois ne suffisent pas. Il faut absolument la confesser, passer aux aveux, d’autant plus qu’en les avouant, cela soulage souvent du poids de la culpabilité.                                                                                                                                             Amen                                                                                                                                          
    Confesser ses fautes à Dieu est indispensable afin d’obtenir son pardon. C’est ce que nous révèle l’écriture :                                                                                                                                                     « Si nous confessons nos péchés, Lui fidèle et juste nous pardonnera, et nous purifiera de toute iniquité ». 1 Jean 1,9

Confesser que Jésus est ton Sauveur et ton Seigneur te réconciliera avec le Père  et tu auras le salut éternel.

  • La conversion                                                                                                                                        La bible dit

    « Repentez-vous donc et convertissez-vous», dit Pierre à la Pentecôte Actes 3, 17-20.

Après la prise de conscience, le regret, la confession, et le pardon, vient la conversion. La repentance doit annoncer un changement, et le dernier signe authentifiant cette repentance, c’est la conversion. Si tu mentais avant ta repentance, et que tu continues à le faire après, c’est que tu ne t’es pas repenti.

La conversion, ou le changement est donc une preuve visible de la repentance.

Celui qui avait pour habitude de commettre des actes mauvais, doit donner la preuve qu’il a changé de comportement en mettant fin à ses actes.                                                                                               L’implication directe de la conversion, consiste à ne plus recommencer à faire la même mauvaise chose, c’est la raison pour laquelle un même péché ne devrait pas avoir à être confessé chaque semaine.            Mon frère, ma sœur, si tu regrettes vraiment et sincèrement d’avoir fait quelque chose de mauvais, vas-tu la refaire après ? Prouves donc à Dieu que tu t’es effectivement repenti en abandonnant complètement ton acte mauvais. Donnes la preuve que tu as regretté le mal que tu as commis, par ton changement de comportement, alors on saura que ton regret était sincère et ta repentance authentique. Amen

QUELS SONT LES FRUITS D’UNE VERITABLE REPENTANCE

« Produisez donc du fruit digne de la repentance» Matthieu 3, 8.

Ces signes sont visibles dans la vie de celui qui a cru en Jésus-Christ. Nombreux, en effet sont ceux qui prétendent s’être repenti, affirment connaître Dieu, l’aimer, le servir, mais on ne constate aucun fruit de leur repentance, dans leur entourage, au sein de leur famille, et dans leur quotidien.                             Voyons quelques fruits authentiques de repentance qui nous sont donnés dans la bible :

-Celui qui s’est vraiment repenti ne retourne plus à ce qu’il a vomi. 2 Pierre 2, 22.

-Celui qui s’est vraiment repenti ne s’oriente plus selon ses préférences, mais il recherche même contre sa volonté ce qui est agréable à Dieu. Phillipiens 3, 7-8.

-Il commence à aimer la vie de Dieu qu’il haïssait par le passé, et il hait aujourd’hui le plaisir du monde qu’il aimait autrefois. Colossiens 3, 2.

La repentance sincère produit :

-l’humilité. Jacques 4, 8-9.

-La marche par l’Esprit et non par la chair Romains 8, 9.

-Un cœur qui reconnaît la bonté de Dieu est un cœur d’obéissance. Romains 2, 4-6.                                 Le vrai repenti donne sa vie à Jésus, il le proclame comme son Sauveur et son Seigneur, et il le suit. Son objectif est de lui ressembler de plus en plus et d’être un fidèle témoin. 

CONCLUSION                                                                                                                                       Frères et sœurs la repentance est fondamentale pour Jésus.                                                              Retenez bien cela :                                                                                                                                     S’il n’y a pas de repentance, il n’y a pas de pardon des péchés, s’il n’y a pas de pardon des péchés, il n’y a pas de réconciliation avec le Père, et donc pas de salut. 

Cette analyse nous permet de comprendre aussi que si nous nous repentons nous pourrons recevoir le St Esprit qui nous donnera la Nouvelle Naissance qui fera de nous des enfants de Dieu.                          La repentance est donc indispensable pour accéder au Royaume de Dieu.                                           Mais, comme la repentance n’est pas toujours chose facile, nous avons besoin de l’aide de Dieu, ce qui faisait dire aux Hébreux

« Seigneur fais-nous revenir ».

Et, s’il y a vraiment repentance et conversion, nous pourrons suivre Jésus et lui ressembler de plus en plus.                                                                                                                                                                 Amen, Alléluia !

Louis Pajaniandy                                                                                                                                      12/01/19  

lien hypertexte vers La Repentance video

 

Print Friendly, PDF & Email