Il y a des gens qu’on ne peut pas aider.

IL Y A DES GENS QU’ON NE PEUT PAS AIDER

          Personne n’a accepté ni même écouté mes avertissements » Jér 32.33

Impossible d’aider certaines personnes, du moins sur le moment. Notez ce que Dieu dit à propos des Israélites : « Je n’ai jamais cessé de les avertir, mais personne n’a accepté ni même écouté mes avertissements ». Si Dieu luimême n’y arrive pas, quelles sont vos chances ? Au fait, qui sontils ? 1) Les gens qui trouvent toujours des excuses. Les excuses cachent un manque d’engagement et une volonté d’autojustification. Tant que les gens ne sont pas prêts à prendre leurs responsabilités et trouver les solutions dans la Bible, vous ne pouvez rien pour eux. Réfléchissez : ils n’écoutent pas Dieu, alors votre opinion ne fera sans doute pas le poids. 2) Les gens qui ont des fréquentations douteuses. La Bible dit : « Les mauvaises compagnies corrompent les bonnes mœurs » (1Co 15.33). Il y a des personnes qui n’ont vraiment rien à faire dans votre vie, et vous resterez en rade si vous ne coupez pas les ponts. Celles et ceux que vous fréquentez influencent votre comportement et votre personnalité, et ces deux choses déterminent votre avenir. 3) Les gens qui reprochent à Dieu leurs problèmes. Quand viennent les ennuis, ils demandent : « Pourquoi Dieu atil permis ça pour moi ? » En réalité, vous ne verrez jamais Dieu comme une solution si vous persistez à le considérer comme votre problème. Dieu l’a clairement indiqué à son peuple : « J’ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. Choisis la vie » (De 30.19). Pour éviter les déceptions, aimez les gens et priez pour eux, mais n’aidez que ceux qui sont disposés à l’être.

                                                                                      « Ils refusèrent d’être attentifs » Za 7.11

Avouons‐le, certains ne sont simplement pas prêts à changer ! Ces gens vont prendre de votre temps et de votre énergie, mais au bout du compte ils ne feront aucun effort pour progresser. Qui sont‐ils ? 1) Les gens qui écoutent mais n’agissent pas. Jacques différencie les auditeurs des acteurs : « Pratiquez la parole et ne l’écoutez pas seulement, en vous abusant par de faux raisonnements » (Ja 1.22). Au lieu de chercher sans arrêt à répondre aux besoins des autres, confiez‐les à celui qui le peut. C’est du Seigneur qu’ils doivent dépendre, non de vous. 2) Les gens qui doutent de vos capacités à leur porter secours. Jésus était méprisé dans sa ville natale, pourtant il était la personne‐même dont ses habitants avaient besoin (voir Jn 1.11–12). L’occasion ne frappe pas toujours à la porte. Elle peut rester sur le palier et attendre qu’on lui ouvre ! Si les gens refusent votre aide, il est probable qu’ils ne sont pas mûrs pour s’occuper de leurs problèmes. 3) Les gens qui veulent votre avoir mais pas votre savoir. Ceux‐là préfèrent être secourus plutôt qu’instruits ; rassurés plutôt que corrigés. Vous ne les aidez pas vraiment si vous persistez à les repêcher au lieu de leur apprendre à nager. David a dit : « Il m’est bon d’être humilié, afin que j’apprenne tes prescriptions » (Ps 119.71). Parfois les gens doivent payer le prix de leurs erreurs pour apprécier la sagesse du droit chemin. Ayez donc du discernement quand il s’agit d’aider les autres.                                                                                                                                    Parole du Jour.                                                                                                                                                                                                      https://paroledujour.com/

Print Friendly, PDF & Email